×
Publicités
Par
Reuters
Publié le
22 févr. 2021
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Banque mondiale et le FMI vont tenir compte du changement climatique dans les discussions sur la réduction de la dette

Par
Reuters
Publié le
22 févr. 2021

La Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) étudient les moyens de tenir compte du changement climatique dans les négociations sur la réduction de la dette des pays les plus pauvres, a déclaré David Malpass, président de la Banque mondiale, lors d'une interview à Reuters.


Reuters



Trois pays, l'Ethiopie, le Tchad et la Zambie, ont initié des négociations avec leurs créditeurs sous le nouveau cadre commun soutenu par le G20.

Le président de la Banque mondiale a dit s'attendre à ce que d'autres pays demandent la restructuration de leur dette sans toutefois donner de détails.
David Malpass a expliqué que la Banque mondiale et le FMI étudiaient deux problèmes: le besoin de réduire ou restructurer la dette de nombreux pays pauvres, et le besoin de réduire les émissions dues aux énergies fossiles qui jouent sur le changement climatique.

Prendre le changement climatique en considération dans le processus de restructuration de la dette pourrait inciter les prêteurs souverains et les créanciers privés à annuler un certain pourcentage de la dette des pays les plus pauvres, en échange de progrès vers leurs objectifs en matière de développement durable et de climat, selon les experts.

Andrea Shalal; version française Camille Raynaud
 

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.

Tags :
Autres
Business