La beauté et la mode restent les plus gros utilisateurs de PLV

Le marché tricolore de la PLV (publicité sur le lieu de vente) s’est renforcé de 1,5 % en 2017, à 1,254 milliard d’euros. Quelque 35 % des professionnels jugent l’exercice « bon », au point que 64 % prévoient d’augmenter leurs investissements l’année prochaine, selon une étude de l'association professionnelle du secteur Popai.


Dispositif de PLV Jean Paul Gaultier - Popaï Awards

Les marques restent en tête des clients du secteur, représentant 67 % de parts de marché, devant les distributeurs (17%) et les agences de communication (9 %). La beauté demeure sans surprise le plus gros utilisateur de messages publicitaires sur le lieu de vente, 81 % des professionnels de la PLV ayant officié pour le domaine de la cosmétique au cours de l’exercice. Le secteur textile, mode et sport n’est pas en reste avec 63 % des entreprises de la PLV ayant travaillé pour des sociétés de ce type en 2017.

Au final, les parfums, produits de beauté, d'hygiène et de coiffure ont pesé 31 % du chiffre d’affaires de la PLV l’an passé, devant la catégorie textile, mode et sport avec 18 % de parts de marché. Le secteur alimentaire (14 %) arrive en troisième place, suivi par la santé-pharmacie (12 %) et l'automobile et les produits pétroliers (7 %).


Répartition du chiffre d'affaires de la PLV par secteur - Popaï

Dans le secteur, « le made in France reste à l’honneur en 2017 avec 38 % de la sous-traitance réalisée dans l’Hexagone (32 % en Europe du Sud), indique Popaï. Contrairement aux idées reçues, l'emploi est stable dans ces secteurs en France, ce qui nécessite de recruter, au minimum pour compenser les départs naturels, mais également pour augmenter la professionnalisation des métiers qui les composent.

Côté matériaux, la PLV en papier et carton concentre un tiers des productions, avec 34 %, devant les multi-matériaux avec 18 % et les métaux avec 15 %. La PLV en plastique s’effondre à 14 % contre 22 % l’année précédente, tandis que le bois demeure stable à 11 %.


Répartition du chiffre d'affaires de l'agencement marketing par secteur - Popaï

Pour Popaï, l’une des grandes tendances du marché de la PLV l’an passé a été l’engagement durable croissant des professionnels. Ils sont désormais 89 % à prendre en compte le développement durable dans leur mode d’organisation. Ils sont également 72 % à avoir l’intention de signer un engagement pour le développement durable et 38 % entendent rejoindre le label Eco Popaï.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

CosmétiquesMode - DiversDistributionMédias
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER