×
5 101
Fashion Jobs
ALEXEIN CONSEIL
Responsable de Zone - Travel Retail
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Direction Generale Operationnelle H/F
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Responsable Financier (F/H)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
SINTEL RECRUTEMENT
Chef de Produit Senior PAP Femme Luxe (H/F)
CDI · PARIS
ANOV EXECUTIVE CHANTILLY
Responsable Marketing Catégorie Beauté (H/F)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
ANOV EXECUTIVE CHANTILLY
Responsable Commercial Catégorie Gastronomie, Alcool et Confiserie (H/F)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
BALMAIN
Responsable Achats Matières Premières - PAP Produits Finis H/F
CDI · PARIS
LACOSTE
CDI - Global Paid Search Manager F/H
CDI · PARIS
BY MARIE
E-Shop Manager
CDI · PARIS
PIERRE HARDY
Chef de Projet E-Commerce
CDI · PARIS
CELINE
Coordinateur(Trice) de Collection PAP Homme
CDI · PARIS
THE FRANKIE SHOP
Executive / Project Coordinator Assistant
CDI · PARIS
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
GRANADO
Area Sales Manager
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager Vente H/F
CDI · NICE
TIKAMOON
Responsable Showroom/Store Manager (F/H)
CDI · PARIS
LEVI STRAUSS & CO
Responsable Paie CDI
CDI · PARIS
GROUPE ETAM
Responsable RH Réseau Etam H/F
CDI · CLICHY
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Chef de Produit F/H
CDI · LES HERBIERS
FRANCK PROVOST
Juriste Immobilier H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
FRANCK PROVOST
Chef(fe) de Projet Acquisition / Traffic Manager H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
LA BRUNE ET LA BLONDE
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
13 déc. 2007
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La "burqa pour hommes" séduit les jeunes Britanniques

Par
AFP
Publié le
13 déc. 2007

GREENHITHE (Royaume-Uni), 13 déc 2007 (AFP) - Le blouson avec lunettes intégrées à la capuche, surnommé "burqa pour hommes", connaît un succès croissant auprès des jeunes Britanniques depuis sa mise en vente il y a quelques semaines mais la police est impuissante face l'anonymat qu'il procure.


Photo : AFP

"En trois semaines seulement, nous en avons vendu plus de 450 dans ma région", a déclaré à l'AFP Peter Webster, représentant dans le sud et le sud-est de l'Angleterre pour la marque Carter. "Le commerce de détail est très morne en ce moment et pourtant le goggle jacket a très bien marché", a-t-il souligné.

Le "goggle jacket" est un blouson dont la capuche peut être fermée intégralement à l'aide de rabats pour recouvrir tout le visage, avec deux éléments de plastique réfléchissant pour les yeux. Il a été surnommé la "burqa pour hommes" par un journal dominical.

Proposé par plusieurs marques entre 50 et 85 livres (70 à 120 euros), il existe pour l'instant en noir, camouflage, crème, et... rose, et plaît surtout aux jeunes hommes entre 15 et 25 ans.

Il s'inspire d'un blouson de cuir du créateur italien CP Company, en hommage à une course automobile entre 1927 et 1957. Ce modèle de plus de 600 livres (834 euros) a notamment été porté par Liam Gallagher, membre du groupe Oasis.

Le résultat est "marrant et fashion" pour certains, "effrayant et inquiétant" pour d'autres: les modèles sombres créent une silhouette de braqueur ou de commandos et les modèles clairs donnent l'impression d'avoir survécu à une catastrophe biologique ou nucléaire.

Chez Arrival, magasin de la banlieue de Newcastle (nord-est), le blouson se vend comme des petits pains grâce au bouche à oreille, même auprès des filles.

"J'en ai vendu 60 en trois semaines, et quinze mardi", a indiqué Mark Chapman, patron ravi de la boutique. "C'est inhabituel, c'est chaud, certains sont imperméables. Le design est sympa, c'est un vêtement génial", a-t-il ajouté.

Dans l'immense centre commercial Bluewater à Greenhithe (est de Londres), trois magasins vendent le blouson avec autant de succès.


CP Company modèle automne-hiver 2007/2008

En une semaine, le magasin Base a vendu ses 30 exemplaires. Il en a désormais 200 en stocks en prévision de Noël. "C'est une question de mode. C'est un look tellement différent que cela génère beaucoup d'intérêt", a relevé le manager de la boutique.

Après plusieurs repérages ces derniers jours, Ben Wilson, 14 ans, a profité d'être avec sa mère pour obtenir le sien. "Beaucoup de mes copains en ont un. Je trouve que c'est beau et que c'est chaud, c'est bien pour l'hiver", a-t-il expliqué.

Mais il devra patienter jusqu'au 25 décembre, car c'est le Père Noël qui lui offre son exemplaire.

Certains l'achètent pour le fun, d'autres pour faire du ski ou de la moto mais pas pour commettre des actes répréhensibles, assure-t-on côté magasins et créateurs.

"Nous n'avons pas songé à une éventuelle utilisation à mauvais escient. De toutes façons, il existe beaucoup de vêtements que les gens peuvent porter s'ils veulent commettre des crimes, une cagoule par exemple", a expliqué un responsable de la marque Projekt NYC.

Pour Mark Chapman, ce n'est pas une tenue idéale pour commettre un délit car "il fait rapidement chaud là-dedans et de la buée se forme sur les lunettes donc on y voit plus rien".

Reste que le simple fait de croiser dans la rue ce qui ressemble davantage à la créature de Roswell qu'à un être humain, surtout si c'est une bande, risque d'effrayer nombre de passants. Sans que la police ne puisse intervenir.

"Il n'y a rien d'illégal à porter ce blouson", a indiqué un porte-parole de l'Association des officiers de police britanniques (ACPO), précisant que pour l'instant aucun incident impliquant un porteur de "goggle jacket" n'avait été signalé.

Par Elodie MAZEIN

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.