×
6 426
Fashion Jobs
Publicités

La chaîne de grands magasins BHS placée sous administration judiciaire

Par
AFP
Publié le
today 25 avr. 2016
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La chaîne de grands magasins britanniques BHS, qui emploie environ 11.000 personnes, a été placée sous administration judiciaire en raison de ses problèmes financiers, a annoncé lundi le cabinet en charge de la procédure.


BHS


L'enseigne va pour l'instant continuer à fonctionner normalement tandis que les administrateurs vont tenter de trouver un repreneur, indique le cabinet Duff & Phelps dans un communiqué.

La chaîne, née en 1928 dans le quartier londonien de Brixton, avait été rachetée l'an dernier par l'homme d'affaire Dominic Chappell pour une livre symbolique auprès du groupe Arcadia, qui possède notamment l'enseigne à succès Topshop.

Mais l'entrepreneur n'est pas parvenu à redresser la barre de BHS, lourdement endettée notamment en raison d'un trou dans son fonds de pension, et dont les clients sont de plus en plus séduits par d'autres concurrents meilleurs marché ou plus à la mode.

« Personne n'est à blâmer. C'est l'effet combiné de nos mauvaises ventes et de l'incapacité à lever assez d'argent », a déclaré Dominic Chappell dans les médias britanniques.

Avec 11.000 emplois en danger et jusqu'à 164 magasins menacés de fermeture, BHS pourrait représenter la plus grosse faillite au Royaume-Uni dans le secteur depuis celle de Woolworths en 2008.

Le distributeur d'article sportifs Sports Direct pourrait toutefois être intéressé par la reprise de certains magasins, selon la presse.

BHS « est une entreprise qui est déconnectée des goûts du consommateur moderne et à laquelle il manque l'argent pour entreprendre les changements majeurs nécessaires », estime Neil Saunders, directeur général du cabinet Conlumino, spécialisé dans la distribution.

BHS a subi la concurrence d'enseignes très bon marché comme celle de vêtements Primark mais aussi du renouvellement des collections de ses concurrents milieu de gamme Debenhams et Marks and Spencer, souligne l'expert.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.