×
6 873
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
18 févr. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Chine à l’honneur en ouverture de la Semaine milanaise

Publié le
18 févr. 2020

La Fashion Week de Milan a ouvert les festivités des défilés du prêt-à-porter pour l’automne-hiver 2020/21, mardi soir, avec un événement dédié à la Chine. Les instances de la mode et de la politique, locales et nationales, étaient présentes au grand complet pour marquer avec force leur solidarité avec l’empire du Milieu, touché de plein fouet par l’épidémie du coronavirus.


Carlo Capasa à l'inauguration de la Fashion Week de Milan - ph Dominique Muret

 
Tandis que le public envahissait le palais néoclassique de La Permanente, qui accueille le nouveau QG de la Semaine de la mode lombarde, chaque invité se voyait remettre un badge avec le slogan "China we are with you" (Chine, nous sommes à tes côtés), qui illustre la campagne lancée mardi soir par la Chambre nationale de la mode italienne (CNMI) en soutien à ce pays.
 
Le slogan était repris sur de grandes affiches dans les différentes salles de l’espace, qui accueille, le temps de la Fashion Week, plusieurs défilés, ainsi que le Fashion Hub Market, dédié aux jeunes créateurs, mettant en avant en particulier des designers chinois. Mais pas seulement, puisqu’il héberge aussi le travail de jeunes stylistes italiens, africains et hongrois.

En ouverture de la soirée, le président de la Chambre de la mode italienne, Carlo Capasa, le sous-secrétaire au ministère du Développement économique, Ivan Scalfarotto et l’adjointe au maire de Milan, Cristina Tajani, chargée des politiques du travail, des activités productives, de la mode et du design, ont pris la parole en anglais pour réaffirmer leur soutien à la Chine.
 
Ivan Scalfarotto a rappelé notamment comment ce pays était "un partenaire très important pour l’Italie" et combien il regrettait l’absence des Chinois à Milan durant cette semaine. Sur plus d’un millier de visiteurs provenant de ce pays, qui fréquentent habituellement le rendez-vous milanais entre acheteurs, journalistes et stylistes, près de 80 % n’ont pu se déplacer en raison du coronavirus. 
 

Une silhouette de Han Wen - ph Dominique Muret


Tout au long de la Semaine, la Camera della Moda a prévu des échanges vidéos, ainsi que la diffusion de nombreux contenus illustrant tous ses événements, afin de faire vivre au plus près au public resté en Chine l’atmosphère de sa Fashion Week.
 
La soirée s’est poursuivie avec le show de Han Wen, l’un des huit labels émergents sélectionnés au Fashion Hub Market cette saison, grâce au soutien du géant du retail chinois Chic Group via sa plateforme Sino-Italian Fashion Town. Les autres marques étant Xun Ruo, Leaf Xia, Pinhui Zhao, Emma Sweet, Zijue, Dot Minute et Shengyi Liu.
 
Passionné par le modélisme, le jeune styliste, originaire de l’île de Hainan, dans le Sud de la Chine, a lancé sa marque en 2016 à New York, où il s’est transféré et diplômé de la Parsons School of Design. Pour l’hiver prochain, il a imaginé une power woman sexy chaussée de longues cuissardes en vinyle flashy et vêtue de tailleurs pantalons et mini-jupes frangées de chaînettes dorées et argentées dans un esprit disco Eighties, ou encore endossant de sombres manteaux de velours cintrés par des ceintures colorées.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com