×
6 263
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
12 juin 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Chine, deuxième marché mondial des produits pour enfants

Publié le
12 juin 2015

Selon une étude de la CBME, la société qui organise notamment le salon chinois de l’univers de l’enfant "Children, baby, maternity expo", la Chine est désormais le second marché mondial de l’enfant derrière les Etats-Unis, rapporte le HKTDC Research.


La Chine serait le second plus grand marché des produits pour enfants


Le marché "maman-enfant" qui réunit un large panel de produits allant du lait en poudre, aux couches en passant pour les vêtements et les jouets, pèserait 287 milliards d’euros (2 trillions de yuans).

Baptisée "CBME China Children Baby Maternity Products Industry Report" (édition 2014), l’étude indique également que  67 % des activités liées à la maman et à l’enfant ont bondi d’au moins 20 %.

Une telle croissance s’explique en grande partie par le nombre de naissances (16 millions en moyenne chaque année), par une politique de l’enfant unique qui s’assouplit, et un revenu net moyen en hausse qui engendre une hausse de la consommation.

Le segment des vêtements pour bébés reste le plus important en termes de volume sur l’ensemble du marché "maman et enfant". Cependant, sa concentration reste assez faible, avec un nombre éclaté d’acteurs. Ainsi, si le marché pèse 14 milliards d’euros (100 milliards de yuans), les ventes de Balabala, la plus grande chaîne d’habillement du pays, atteignent les 143 millions d’euros (2,5 milliards de yuans).

Par ailleurs, des marques internationales manqueraient d’une véritable notoriété nationale, et ce alors que les marques locales ont développé des réseaux solides de magasins, boostées par de grandes capacités de production.

Globalement, ce sont justement les marques locales qui pourraient soutenir la croissance du marché. En effet, même si les Chinois se tournent encore largement vers les produits importés, principalement pour l’alimentation, les marques locales séduiraient de plus en plus.

Les ventes sur Internet, qui représentent déjà 15 % des ventes sur le marché "maman-enfant", devraient également connaître une forte croissance dans les prochaines années, rapport le HKTDC Research, citant l’étude.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com