×
5 870
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Gestionnaire Des Stocks H/F
CDI · LYON
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Recruitment Officer, Luxury Retail
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
27 juin 2008
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Chine fait son entrée dans le calendrier de la haute couture

Par
AFP
Publié le
27 juin 2008

PARIS, 27 juin 2008 (AFP) - La Chine fait irruption dans la haute couture : pour la première fois, une créatrice chinoise, Ma Ke, présentera une collection pendant les défilés pour l'automne-hiver prochain qui débutent lundi 30 juin à Paris.

Ma Ke avait déjà fait sensation en février 2007 lorsqu'elle avait présenté pour la première fois son travail à Paris, dans le cadre des défilés de prêt-à-porter féminin. Il s'agissait moins d'une collection proprement dite que d'une sorte de performance. La créatrice avait rendu hommage à la terre en mettant en scène des personnages aux vêtements et à la peau recouverts de boue, figés comme les statues en terre cuite représentant l'armée de l'empereur chinois Qin Shi Huang.

Le succès de sa griffe "Exception", distribuée dans une cinquantaine de boutiques en Chine, a permis à Ma Ke de développer la marque "Wuyong" ("inutile" en chinois), seule nouvelle venue du calendrier.

L'arrivée de Wuyong, qui défile en clôture jeudi, marque une nouvelle étape dans la présence chinoise sur la scène internationale de la mode. La Chine participe depuis 2006 aux défilés parisiens de prêt-à-porter féminin.

Wuyong fait partie de la vingtaine de griffes invitées à présenter leur collection aux côtés des maisons qui bénéficient de l'appellation "haute couture".

Au total, vingt-sept défilés et présentations sur rendez-vous se succèderont en quatre jours. Une quinzaine de créateurs proposent par ailleurs de découvrir leur travail en marge du programme officiel.

La nouvelle directrice artistique de Valentino, Alessandra Facchinetti, qui a succédé au fondateur Valentino Garavani, présentera sa première collection de haute couture pour la griffe. Sa première collection de prêt-à-porter féminin pour Valentino avait été bien accueillie en mars à Paris.

En janvier, la collection haute couture de la maison avait encore été signée par Valentino dont ce fut le dernier défilé.

Pour la première fois, la maison organise son défilé dans ses salons place Vendôme.

Le coup d'envoi des défilés sera donné par un créateur invité, Stéphane Rolland, ancien directeur artistique de Jean-Louis Scherrer qui a ouvert sa propre maison de couture l'année dernière.

Les grands noms se succèdent au fil des jours: Christian Dior lundi, Chanel, Christian Lacroix et Givenchy mardi, Jean Paul Gaultier et Valentino mercredi, Maurizio Galante jeudi.

Comme les saisons précédentes, de nombreuses maisons plus petites et moins connues jalonnent le calendrier, comme le Portugais Felipe Oliveira Baptista, le Brésilien Gustavo Lins, le duo français Lefranc-Ferrant (Mario Lefranc et Béatrice Ferrant).

Beaucoup de griffes restent fidèles aux lieux de la saison précédente. Chanel s'installe une nouvelle fois sous la verrière du Grand-Palais, Christian Lacroix rempile au centre Georges Pompidou, Givenchy au Couvent des Cordeliers et Franck Sorbier au Cirque d'Hiver. Jean Paul Gaultier reçoit comme d'habitude chez lui, tout comme Anne-Valérie Hash, jeune griffe labellisée "haute couture" depuis 2007 seulement.

John Galliano pour Christian Dior explore un nouveau lieu en s'installant pour la première fois au musée Rodin.

Parmi les collections présentées en marge du programme officiel, figurent notamment celles des Français Alexis Mabille et Roland Mouret, et des Libanais Georges Chakra, Zuhair Murad et Georges Hobeika.

La maison Thierry Mugler profitera de la semaine de la couture pour lancer une ligne de prêt-à-porter féminin, dessinée par sa styliste Rosemary Rodriguez, "Thierry Mugler Edition", une "relecture contemporaine" des créations du fondateur de la marque.

ar Dominique SCHROEDER

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.