×
Publicités
Publié le
10 oct. 2018
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Compagnie Vosgienne de la Chaussure voit sa période d’observation prolongée

Publié le
10 oct. 2018

En cessation de paiement depuis le 24 juillet dernier, La Compagnie Vosgienne de la Chaussure (CVC) voit sa période d’observation prolongée jusqu’au 16 novembre par le tribunal de commerce de Nancy. Mardi 9 octobre, selon France Bleu, l’administration judiciaire a jugé « décevante » et « incomplète » l’offre présentée par le fonds suisse Petrus Finance, actionnaire majoritaire de la société d'investissements Airesis, qui compte dans son giron Le Coq Sportif.


A l'intérieur de l'usine CVC - CVC


La proposition de Petrus Finances proposait notamment de ne sauvegarder que 30 emplois sur les 120 que compte l’usine de chaussures basée à Champigneulles, près de Nancy, en Meurthe-et-Moselle. Le tribunal de commerce de Nancy a toutefois demandé à Petrus Finance de revoir son dossier, considéré comme incomplet, soulignant qu'il examinera d'éventuelles autres offres jusqu'au 22 octobre.

Cédée en décembre 2016 par Vivarte à l’allemand Hanse IndustrieKapital, CVC devait passer d’un modèle économique mass market pour un client unique, Vivarte, à un positionnement haut de gamme luxe afin de ne pas subir la concurrence asiatique. Cependant, dans un premier temps, c'est vers la sneaker que CVC s'est tournée, notamment aux côtés de la marque Le Coq Sportif, qui y fait fabriquer la Blazon, sa nouvelle sneaker.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com