×
5 987
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Responsable Des Operations Programmatique & Performance Marqueting (H/F)
CDI · LEVALLOIS-PERRET
CONFIDENTIEL
Chef de Groupe Enseigne Maison (H/F)
CDI · GONESSE
CONFIDENTIEL
Responsable Produits Maison (H/F)
CDI · GONESSE
MAJE
Directeur(Trice) Collection Accessoires H/F
CDI · PARIS
SWAROVSKI
CDI - Directeur Finance France & Benelux (H/F) - Paris
CDI · PARIS
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Europe Celebrities Relations Manager H/F
CDI · PARIS
IKKS JUNIOR
Acheteur / Merchandiser Retail (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GALERIES LAFAYETTE
Manager Des Ventes H/F
CDI · PARIS
LE BON MARCHE
Inspecteur Sécurité Retail F/H
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Raf - Responsable Administratif et Financier - Head of Finance
CDI · PARIS
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Responsable de Production Accessoires, Maroquinerie, Chaussure H/F
CDI · PARIS
BED AND PHILOSOPHY
Responsable Achats Approvisionnements
CDI · TOULOUSE
CELIO
Responsable Formation E-Learning H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
IZIPIZI
Commercial France H/F - Zone Nord Est
CDI · VILLÉ
CELIO
Trésorier Cash Manager H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
BRAND SISTERS
Responsable Comptabilite Client (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur - CDI (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
FALCONERI
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
AGNÈS B.
Responsable Technique Des Accessoires
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Rhônes-Alpes
CDI · DIJON
GROUPE IKKS
Chef de Projet IT Senior (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
Publicités
Publié le
12 nov. 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La confiance, clé de l'avenir du commerce mondial ?

Publié le
12 nov. 2012

En interrogeant près de 10 000 consommateurs à travers les Amériques, l’Emea et l’Aspac pour son étude "Global Consumers & Convergence: the Converged Lifestyle", qui analyse les pratiques et les tendances de consommation en matière de nouvelles technologies à travers le monde, KPMG tente de tirer le portrait fidèle de comportements mondiaux d’achats aux évolutions bien réelles, mais parfois sur-évalué. Un travail dévoilé ce 13 novembre à Cannes au Sommet Digital du Mapic, salon de l'immobilier commercial.

Sélection des terminaux en fonction de leurs usages

L’un des enseignements de cette enquête est que les rumeurs de trépas de l’ordinateur personnel ont été grandement exagérées. "Le PC continue de dominer tous les autres appareils: 88% des consommateurs sont plus susceptibles de mener leurs achats en ligne via PC", indique ainsi KPMG. Et cela même si les appareils mobiles ont clairement empiété sur le domaine du PC.

Aujourd’hui, presque 4/10ème des consommateurs utilisent plutôt aujourd’hui leur appareil mobile dans les points de vente pour accéder à des coupons, qu’ils pouvaient auparavant télécharger et imprimer. "Et 1/5ème des consommateurs ont effectué des recherches et comparaison de produits depuis les magasins à l’aide de leur appareil mobile", souligne l’étude.

Quant à l’influence des réseaux sociaux sur la perception des marques et entreprises, elle demeurerait limitée. Seul un tiers des personnes interrogées indiquent être influencées dans leur décision d’achat par les "Fan pages", quand la moitié indique aller se renseigner directement sur les sites des sociétés.

Les données personnelles, force et frein du e-commerce

Mais le principal frein dans l’utilisation de ces nouvelles technologies demeure la sécurité et la protection de la vie privée. Pas moins de 90% des personnes interrogées indiquent être préoccupées par ces questions. Lors d’achats en ligne, 56% des consommateurs indiquent qu’ils font d’abord confiance à leur organisme bancaire, contre seulement 7% évoquant spontanément la confiance dans leur portail de vente.

Sur le front de la défense des données personnelles, les consommateurs demeurent méfiants. Mais la part des personnes ouvertes à un suivi de leur comportement d’achat en échange d’avantages commerciaux progresse néanmoins, passant de 14% en 2008 à 16% en 2011. Dans le même temps, l’opposition au procédé recule peu à peu, mais toujours de manière mesurée. "La confiance deviendra bientôt le plus grand facteur de différenciation des business en ligne", indique l’enquête.

Une gestion des données dont l’optique demeure néanmoins la publicité. "Les annonceurs vont connaître un changement fondamental, allant de campagnes de type 'blast' vers des promotions plus personnalisées et à valeur ajoutée", pour KPMG. Une activité publicitaire qui va cependant devoir jouer avec certaines contraintes. Il apparait ainsi que la moitié des consommateurs sont prêts à recevoir de la publicité sur leur ordinateur. Mais ils sont cependant bien plus protecteurs dès qu’il s’agit de leurs mobiles, avec seulement 38% de personnes ouvertes aux publicités sur ce support.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Distribution