×
Publicités
Publié le
17 oct. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La consommation mode en France a connu une rentrée active

Publié le
17 oct. 2022

En septembre 2022, les acteurs du marché français du textile-habillement ont vu leurs ventes augmenter de 13,5% par rapport à la même période en 2021 (hors VAD). Une croissance soutenue, qui correspond selon l'Institut Français de la mode (IFM) a une hausse d'activité de 11,6% par rapport à la référence pré-pandémique de septembre 2019. Un joli score.


Pixabay


Le fléchissement rapide des températures durant la seconde partie du mois a notamment contribué à soutenir la consommation mode, alors que l'austérité énergétique pousse aussi les Français a étoffer leur garde-robe avec des pièces plus chaudes (doudounes, pulls, tee-shirts thermo-régulants).

Les ventes générées sur Internet (+19,3%), tout comme l'activité réalisée en magasin (+13,3%), ont connu une belle progression en septembre. "L’année dernière, les ventes en ligne avaient subi un recul de 8,0% par rapport à septembre 2020", rappelle l'IFM.

Les différents circuits de distribution affichent tous une progression de leurs ventes du mois dernier, mais certains dominent la mêlée. Surtout les chaînes de grande diffusion (Gémo, Kiabi…), dont le chiffre d'affaires a bondi de 24,6%, suivies par les grands magasins et magasins populaires (Galeries Lafayette, Monoprix…), qui ont enregistré une croissance de 21,2%.


Evolution des ventes en septembre 2022 (comparé à septembre 2021), par type de distributeurs - Institut Français de la Mode


Ensuite, les chaînes spécialisées (Zara, Pimkie, Celio…) et les hypers-supermarchés (Leclerc, Carrefour…) ont sensiblement connu la même dynamique, soit une croissance respective de 9,4 et 9,3%. Enfin, les indépendants multimarques ferment la marche, avec une hausse d'activité de 7,6% tout de même en septembre.

Si l'on dresse le bilan des neuf premiers mois de l'année, l'Institut Français de la Mode fait état d'une progression des chiffres d'affaires des distributeurs (hors VAD) de 8,7% par rapport à la même période en 2021. Le niveau d'avant-crise de 2019 n'est en revanche pas atteint, malgré l'embellie de septembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com