×
4 931
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
11 févr. 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La couture espagnole entre par la grande porte à la Fashion Week de New York

Par
AFP
Publié le
11 févr. 2013

NEW YORK, 10 fév 2013 (AFP) - La couture espagnole s'est introduite à la Fashion Week de New York par la grande porte dimanche, avec la démonstration sophistiquée, fraîche et haute en couleurs de Joseph Font pour Delpozo, dont c'était le premier défilé new-yorkais. A la tête depuis le printemps dernier de la prestigieuse maison espagnole, après la disparition l'année précédente de son fondateur Jesus del Pozo, et son rachat par le groupe de cosmétique espagnol Perfumes y Diseno, Josep Font a insufflé un air nouveau à la griffe, tout en en respectant ses codes.

Une des créations de l’Espagnol Josep Font pour la griffe Delpozo, le 10 février 2013 lors de la Fashion Week à New York. Photo: AFP/Don Emmert.


Formé à l'école de la rigueur artisanale, exigeante, du calendrier de la Haute Couture parisienne, le créateur est considéré comme l'un des plus grands noms de la mode ibérique. Son style, qui se veut à la fois novateur et "respectueux des codes très couture" de la griffe, fondée en 1974, est ce qui a séduit les tenants de l'héritage Delpozo, a expliqué Maria Penacoba, une porte-parole de la marque, rencontrée à New York à l'issue du défilé.

Pour son entrée au calendrier new-yorkais dimanche, le créateur, dont il s'agissait de la deuxième collection Delpozo après une première à la Semaine de la mode de Madrid, a réussi à imposer ce fragile équilibre. Se voulant à la croisée des chemins entre une modernité d'inspiration végétale et fleurie et la "féminité délicate de l'ère victorienne" britannique, selon Josep Font, la trentaine de silhouettes de la femme Delpozo du XXIe siècle apportait un souffle de couleurs à l'automne-hiver prochain. Les fleurs, en particulier les roses, ne se retrouvaient pas seulement dans les imprimés de ses robes, elles offraient également la base de la coupe et du volume de courtes jupes, jupe-culottes et robes aux couleurs acidulées, souvent rose et orange, aux matières laineuses et chaudes.

Outre un manteau de mohair écarlate et de longues tenues en tulle, jacquard, crêpe et organza, des pantalons très ajustés, brodés de brillants aux formes végétales, de fines blouses au col noué sur la nuque et des coupes rondes, laissaient une impression de douceur et maîtrise. Le site lui-même emmenait les New-Yorkais vers un printemps précoce: une moquette blanche à grosses fleurs fuchsia et rouge imaginée et confectionnée à Madrid donnait à un loft baigné de lumière au cœur de Chelsea, une touche de délicatesse castillane. "C'est superbe, très (...) romantique, mais en même temps un peu futuriste dans ses couleurs et ses formes", a applaudi Paloma Diaz Soloaga, universitaire dans la mode, venue de Madrid pour l'occasion.

Loin de heurter la sensibilité du monde de la mode madrilène, le départ de Delpozo vers l'eldorado new-yorkais cette saison fait sens pour Isabel Fernandez de Cordova, qui enseigne aussi la mode. Plus encore que Paris, "présenter ses collections ici permet de s'ouvrir au monde entier, c'est très positif pour la griffe". Loin de la populaire et très accessible chaîne espagnole de magazins Zara ou même de la griffe Custo Barcelona, qui présentait également sa collection dimanche, électrisant comme chaque saison le public américain de ses créations piquantes et déjantées, Delpozo tente de montrer au monde une autre forme de "Made in Madrid". En ces temps de crise économique et sociale, Josep Font tend toutefois à rappeler son attachement à son pays: "Toute notre production est en Espagne, nos broderies, notre couture, tout est" là-bas.

Par Prune PERROMAT

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.