×
Publicités
Publié le
31 janv. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La création de nouveaux centres commerciaux s'essouffle encore en France

Publié le
31 janv. 2020

Le ralentissement du marché de l'immobilier commercial se poursuit dans l'Hexagone. Dans son bilan annuel, Procos indique que les surfaces autorisées par des permis de construire délivrés en 2019 pour des surfaces commerciales ont chuté de 30 % par rapport à 2017, à 3,9 millions de mètres carrés.


Le centre commercial Vélizy2 a ouvert son extension de 5000m2 en 2019 - Vélizy2


Concernant les projets à plus long terme, le volume des surfaces commerciales autorisées en 2019 a reculé à nouveau, de l'ordre de -1,5 % en 2019, à 1,31 millions de mètres carrés. De plus, les extensions de centres existants deviennent de plus en plus prégnantes, et représentent 33 % de ce total en surface. Procos souligne que depuis 2010, le volume des surfaces autorisées a dévissé de 60 %. Et pour l'avenir, "le stock de surfaces commerciales projetées à 5 ans par les promoteurs descend au-dessous de cinq millions de mètres carrés". Soit bien en-dessous des plus de neuf millions de mètres carrés par exemple annoncés en 2009.
 

Ces permis de construire concernent le commerce de gros et de détail - Procos


En CDAC, les surfaces déposées ont très sensiblement diminué depuis 2016 (-35 %), et ont concerné pour 25 % des enseignes alimentaires (Lidl, Intermarché et Leclerc en tête). Les projets se révèlent plus compliqués et plus longs à mener à bien. "Les porteurs de projet ne déposent les dossiers que lorsqu’ils estiment qu’ils ont une bonne chance de les voir autorisés. Cela suppose notamment une meilleure concertation, en particulier avec les élus locaux."


Décroissance forte depuis 2008 - Procos

 
Or, certains très grands projets menés par des promoteurs ont été l'an dernier abandonnés ou suspendus, à la demande de pouvoirs publics et municipaux : "2019 aura été marquée par l’implication politique dans les dossiers avec Rennes Pacé, Europacity, Gare du Nord, signe d’enjeux nouveaux dans lesquels ces sujets s’inscrivent, créateurs d’une insécurité juridique croissante également pour les porteurs de projets. L’après-municipales marquera le réel début des applications de la loi Elan", espère Emmanuel Le Roch, le délégué général de Procos.


Steel (Saint-Etienne) accueillera notamment Decathlon, Kiabi ou Chaussea. - Apsys

 
En 2020, plusieurs centres commerciaux d'envergure vont néanmoins être inaugurés. C'est le cas de Steel à Saint-Etienne, un pôle d'entrée de ville de 52 500 mètres carrés qui doit ouvrir ses portes en avril, mais aussi de Shopping Promenade au Nord de Strasbourg (48 500 mètres carrés), ou encore de Lillenium (22 700 mètres carrés). Sur l'année écoulée, le plus grand centre commercial à avoir vu le jour est celui d'Open Sky Buchelay près de Mantes-la-Jolie (29 000 mètres carrés). Au total, 540 000 mètres carrés de commerces ont été ouverts en 2019, contre 700 000 en 2018. Les nouveaux projets concernent donc en majorité des sites de périphérie, une zone où l'activité des enseignes a le mieux résisté l'an dernier. Rappelons en outre que les magasins situés dans les centres commerciaux de centre-ville ont connu en France une chute de 3 % de leurs ventes en 2019.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com