×
2 681
Fashion Jobs
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
11 juin 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La crise sanitaire a amputé de moitié les revenus de Guess au premier trimestre

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
11 juin 2020

Le détaillant Guess basé à Los Angeles, a annoncé mercredi une baisse de 51,5 % de son chiffre d'affaires net au premier trimestre, et prédit une baisse "similaire" pour le deuxième trimestre. Résultat, le cours de ses actions a chuté de près de 12 %.
 

La crise sanitaire a amputé de moitié les revenus de Guess au premier trimestre - Instagram: @guess


Au cours du premier trimestre de son exercice, qui a pris fin le 2 mai 2020, la société a déclaré un chiffre d'affaires net total de 260,3 millions de dollars (environ 229,2 millions d'euros), en baisse par rapport aux 536,7 millions de dollars (472,4 millions d'euros) engrangés pendant la même période de l'exercice précédent. À taux de change constant, la baisse a atteint 50,1 %.

C'est sur le continent américain que Guess a subi la plus forte baisse de ses ventes au détail, qui ont connu un recul de 57,7 %, tandis que le circuit de vente en gros dans la région a enregistré une baisse de 44 %. Les revenus ont chuté de 52,6 % en Asie, de 49,3 % en Europe et de 31,3 % dans les activités de licence de la société.

Après avoir été obligé de fermer ses magasins face à la pandémie de Covid-19, Guess a commencé à rouvrir certains de ses points de vente en Europe à la mi-avril et aux États-Unis et au Canada depuis le mois de mai. 400 magasins européens et 180 de ses magasins nord-américains sont ouverts, ainsi que l'ensemble de son parc de magasins en Asie.

Dans l'ensemble, la perte nette trimestrielle du détaillant a atteint 157,7 millions de dollars (138,7 millions d'euros), soit 2,40 dollars par action diluée, contre une perte nette de 21,4 millions de dollars (18,8 millions d'euros), soit 0,27 dollar par action diluée, pendant la même période de l'exercice précédent.

"La crise du Covid-19 a eu un impact important sur notre entreprise, notamment sur nos opérations et nos résultats financiers", reconnaît le PDG de Guess, Carlos Alberini, dans un communiqué de presse. "Pour l'avenir, les éléments essentiels de notre stratégie à long terme restent inchangés. Nous restons concentrés sur l'amélioration de notre plateforme omnicanale axée sur le consommateur, et nous accélérons nos efforts pour gagner en efficacité dans nos opérations mondiales et rationaliser notre parc de magasins."

Selon la société, les ventes dans ses magasins rouverts en Europe et en Amérique du Nord ont été "meilleures que prévu", la productivité des ventes étant d'environ 75 % aux États-Unis et au Canada, et de 70 % en Europe.

Mais Guess prévient que les ventes du deuxième trimestre subiront probablement une "baisse similaire à celle du premier trimestre". Et l'évolution de la pandémie étant encore très incertaine, la société s'abstient de donner des estimations financières plus précises.

Afin de préserver sa trésorerie pendant et après la crise, l'entreprise a mis en œuvre plusieurs mesures de réduction des coûts : mise en congé de tous les employés de ses magasins et d'un grand nombre des employés de son siège en Amérique du Nord, réductions salariales temporaires échelonnées, et report des augmentations annuelles au mérite.

Guess a également réduit sa masse salariale et s'efforce de diminuer ses dépenses, les coûts d'occupation de ses magasins et ses investissements.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com