×
Publicités
Publié le
21 oct. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La cyberattaque et le décès de la reine d'Angleterre ont pesé sur les ventes de Damartex

Publié le
21 oct. 2022

Même si Damart a enregistré ces dernières semaines un boom de ses ventes de vêtements en Thermolactyl, la réalité de l'activité du premier trimestre de son exercice 2022/23 est tout autre. De début juillet à fin septembre, le groupe nordiste Damartex (Damart, Afibel, Xandres…) a vu son chiffre d'affaires chuter de 13,7% par rapport à la même période l'an dernier, s'élevant à 135,4 millions d'euros.


Capsule réalisée avec ronron la marque d'Agathe Lecaron, qui sera disponible en janvier - DR


L'activité du groupe a été perturbée par plusieurs facteurs: "la crise du pouvoir d'achat, l'incertitude géopolitique, le décès de la reine au Royaume-Uni", énumère-t-il, n'oubliant pas de mentionner également la cyberattaque qui a paralysé ses systèmes informatiques fin août, et rendu son site marchand indisponible une quinzaine de jours.

Un événement qui a affecté les ventes en ligne de son pôle de mode, "en dépit du dynamisme des ventes en magasins". Damart a enregistré au premier trimestre un recul de 13,8%, Afibel signe une chute de 22,1%, tandis que Xandres poursuit son essor avec un bond de 17,8%. L'ensemble du pôle mode fait état d'un chiffre d'affaires de 101,5 millions d'euros, en recul de 13,2%.

Le département maison de Damartex (Coopers of Stortford, 3Pagen…) subit lui un repli d'activité sévère de -25,8% sur les trois mois écoulés (à 22,7 millions d'euros), que le groupe explique par "une contraction post-Covid de la consommation dans l'équipement de la maison".

Le pôle santé du groupe (Santéol, Sédagyl…) continue de croître avec une hausse de 35% de son chiffre d'affaires durant la période, à 11,2 millions d'euros. "Sur ce premier trimestre, Damartex confirme le dynamisme de son pôle Healthcare récemment renforcé avec l’acquisition d’Icelus Medical, et les solides fondamentaux de son pôle Fashion pour évoluer dans une conjoncture encore dégradée", dépeint la société nordiste, qui dit rester prudente face à la situation macro-économique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com