La dentelle Desseilles placée en redressement judiciaire

CALAIS (Pas-de-Calais), 22 nov 2005 (AFP) -La société de fabrication de dentelle Desseilles, basée à Calais et qui emploie 283 salariés, a été placée en redressement judiciaire, victime notamment de la concurrence asiatique, a-t-on appris mardi auprès de sa direction.


Collection Desseilles Dentelles été 2005

Le tribunal de commerce de Calais a accompagné cette décision d'une période d'observation de quatre mois que l'entreprise souhaite mettre à profit pour trouver un repreneur, a précisé à l'AFP Jean-Luc Boursiez, directeur général.

L'entreprise, créée en 1947 par Robert Desseignes et qui fabrique de la dentelle pour le marché de la lingerie féminine, a notamment été victime de la forte concurrence asiatique, chinoise et japonaise, produisant à des prix nettement inférieurs, selon M.Boursiez.

Desseilles, qui appartient au groupe néerlandais Fenway Group - après avoir été repris, dans le cadre d'une OPA, par le groupe américain de grande consommation Sara Lee en 2000 - a également été victime, selon son directeur général, d'un programme d'investissement du groupe en France et à l'étranger, qu'elle a majoritairement financé.

La société vend 40% de sa production en France et le reste dans les autres pays d'Europe, principalement en Grande-Bretagne.

Ses gros problèmes de trésorerie se sont traduits par la baisse de son chiffre d'affaires, passé de 28 millions d'euros en 2003 à 18 millions d'euros en 2004.

L'entreprise fonctionne depuis juin avec un mandataire ad hoc, et "la seule sortie est un plan de cession", a estimé M. Boursiez.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

LingerieIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER