La famille Marandi rachète la marque d'accessoires Anya Hindmarch

La marque d'accessoires britannique Anya Hindmarch a été rachetée par la famille Marandi, qui détient également des participations au capital des labels Emilia Wickstead, Wed2be et Soho House.


Anya Hindmarch

L'homme d'affaires d'origine iranienne Javad Marandi et son épouse Narmina ont fait l'acquisition d'une part majoritaire au capital de la marque de sacs à main de luxe auprès du fonds d'investissement Mayhoola, qui avait porté sa participation à plus de 75 % l'année dernière.

Anya Hindmarch restera au conseil d'administration en tant que directrice de la création, rapporte la presse anglaise. Son label, réputé pour ses accessoires inspirés d'objets ordinaires comme des boîtes de céréales ou des panneaux signalétiques, a enregistré une perte de 28 millions de livres (32,7 millions d'euros) en 2017, à la suite d'une stratégie d'expansion internationale trop ambitieuse.

La marque aurait réussi à sauver les meubles en fermant huit magasins et concessions au Royaume-Uni et au Japon, et en réorganisant son approvisionnement et ses opérations de marketing.

Les termes de l'accord n'ont pas été divulgués, mais on sait que Mayhoola (qui contrôle également Valentino et Balmain) a acheté une participation de 39,9 % au capital de Anya Hindmarch - pour 27 millions de livres sterling, soit plus de 31 millions d'euros - en 2012, avant de porter sa participation à plus de 75 % l'an dernier. Le fonds d'investissement a déboursé environ 20 millions de livres pour acquérir la dernière tranche d'actions, selon les rapports.

Au cours des trois dernières années, Mayhoola a injecté environ 26 millions de livres (plus de 30 millions d'euros) dans la marque haut de gamme pour financer son expansion internationale, couvrir les coûts de sa restructuration et se lancer dans la chaussure.

Selon la créatrice britannique, Mayhoola a joué « un rôle déterminant pour transformer Anya Hindmarch en une marque forte et créative ». La marque est aujourd'hui présente en Grande-Bretagne, avec quatre boutiques à Londres et une présence chez Harrods et Harvey Nichols. Elle revendique aussi une présence au sein des grands magasins japonais Isetan et Takashimaya ainsi que des sites à Hong Kong, en Malaisie, à Singapour et en Corée du Sud.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - AccessoiresLuxe - ChaussuresBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER