×
Par
Reuters API
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
21 oct. 2020
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La famille Ferragamo pourrait céder une part de son capital pour financer sa relance

Par
Reuters API
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
21 oct. 2020

La famille qui contrôle la maison de couture italienne Salvatore Ferragamo aurait entamé des discussions informelles avec plusieurs investisseurs financiers, dans l'idée de céder une participation minoritaire au sein de sa holding. Selon les sources citées par l'agence Reuters, les propriétaires de la marque chercheraient à redresser la barre dans un contexte difficile pour l'ensemble du secteur.


Ferragamo



C'est le président de la société, Ferruccio Ferragamo — fils du fondateur Salvatore et chef actuel de la dynastie de chausseurs — qui aurait engagé ces discussions peu après l'été, proposant une participation d'environ 20% dans la holding qui contrôle l'entreprise cotée en bourse à Milan, selon des sources du secteur bancaire et de capital-investissement, s'exprimant sous couvert d'anonymat, car l'affaire est encore confidentielle.

Mais selon un porte-parole de l'entreprise — dont la valeur marchande atteint 2 milliards d'euros —, la famille Ferragamo n'aurait aucune intention de céder une part de la société.

La famille Ferragamo en serait encore aux phases préliminaires: il s'agit d'abord de tester l'appétit du marché. Par ailleurs, la famille n'est pas prête à abandonner le contrôle total de la gouvernance de l'entreprise, ce qui pourrait représenter un frein pour d'éventuels investisseurs.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.