×
Publicités
Publié le
25 sept. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La famille Gerbi (ex-Gérard Darel) aurait acquis le concept store Merci du boulevard Beaumarchais

Publié le
25 sept. 2013

Selon nos informations, le concept-store Merci du boulevard Beaumarchais s’apprête à changer de main. Et son nouveau propriétaire serait en fait la famille Gerbi qui était à la tête de Gérard Darel. Toujours selon nos informations, les discussions seraient très avancées, voire conclues.

L'intérieur de Merci au 111 boulevard Beaumarchais


Cela fait plusieurs mois que des rumeurs circulaient sur la vente de Merci par Marie-France Cohen qui avait ouvert ce point de vente avec son mari Bernard en mars 2009. Bernard Cohen étant lui-même décédé en septembre 2010.

Le concept-store fut comparé à Colette ou Corso Como et entra dans le cycle des boutiques fashion dans les pages des magazines avec toutefois une approche moins hype, plus cosy, que ces grandes références internationales, notamment peut-être du fait d’une forte présence de produits d’équipement de la maison dans l’assortiment.

Merci a aussi une autre spécificité. L’enseigne s’appuie sur une idée solidaire sous forme de fondation qui, toutefois, n’a toujours pas convaincu tout le monde.

La surface, pour qui ne s’en souviendrait pas, occupe une ancienne fabrique de tissus d’ameublement datant du début du XIXe siècle de 1500 m². Elle compte trois entrées entre rue, cour et jardin.

La chose est d'importance dans la mesure où, selon nos informations, la famille Cohen possède aussi les murs qui feraient partie de la transaction. Il est évoqué une transaction à 10 millions d’euros pour justement ces murs et 12 millions pour le fonds et le concept.

En 2012, Merci revendiquait un chiffre d’affaires de 13 millions d’euros. La valeur de Merci repose aussi sur une potentialité de développement que, manifestement, Marie-France Cohen n’a pas souhaité assumer même si l’enseigne s’est posée lors de pop up stores ici et là et jusqu’au Japon. Récemment, selon nos informations, Merci aurait ainsi regardé de près One Nation Paris pour y implanter un outlet. Un projet qui pourrait voir le jour.

Les anciens propriétaires de Gérard Darel ont de leur côté, quelques moyens. Quand elle a cédé la majorité du capital à la mi-2008, la famille Darel a déjà touché du fonds repreneur Advent International quelque 300 millions d’euros. Elle détient d'ailleurs aujourd'hui toujours des parts dans le capital de son ancienne Maison.

Jean-Paul Leroy et Bruno Joly

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com