×
5 353
Fashion Jobs
Publié le
18 juin 2022
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Fashion Week de Milan débute avec DSquared2, Neil Barrett et Kiton

Publié le
18 juin 2022

La saison de la mode masculine de Milan s'est ouverte sous une chaleur étouffante vendredi, tandis qu'à travers l'Europe, le premier ministre italien Mario Draghi soutenait avec force l'entrée de l'Ukraine dans l'Union européenne.
 Un changement majeur dans la politique étrangère de l'Italie, qui a historiquement entretenu des relations plutôt cordiales avec l'ancienne Union soviétique. Et notable dans un pays dont l'industrie du luxe a toujours prospéré en Russie et dans ses anciens satellites. Des marchés où les maisons de mode italiennes ont littéralement cessé d'approvisionner des centaines de magasins franchisés.
 
Cependant, dans la capitale lombarde, la chaleur intense semblait être le principal sujet de conversation, avec la moitié du public en short, même si les mannequins étaient habillés pour la fête.
 
Chez DSquared2 - le plus fort défilé de la journée - les hommes semblaient déterminés à s'amuser dans des jeans teints à l'acide et des fantaisies de beachcomber. Alors que chez Neil Barrett, l'humeur était à l'active-chic pour les hommes pressés, avec des interprétations des années 90 dans des tissus contemporains.
 
Pour sa part, à un moment où les dirigeants de l'industrie italienne de l'habillement prédisent un retour au tailoring, Kiton a adouci l'ambiance et la silhouette : la sobriété à son maximum au milieu d'un contexte mondial pugilistique.
 

DSquared2 : Raggedy and Roll



Les designers ont réfléchi à la manière d'habiller les hommes après la pandémie entre loisirs et business. Et une déclaration claire apparaît chez DSquared2. "Pourquoi aller au travail ?"


Spring 2023 collection in Milan - Dsquared2

 
Les Beachcomber boys, bons à rien arpentant les plus belles plages du monde, cheveux en bataille et tout déboutonné, portant des sarongs patchwork à motifs cachemire sur des bottes bovines en forme de sac à moquette, ont ouvert le bal de ce défilé, organisé dans un nouveau Super Studio géant au sud de Milan.
 
Au lieu de pantalons, nous avons eu droit à des dhotis indiens en soie, à des pantalons de survêtement gonflés d'un violet impérial, à des pantalons cargo coupés sous le genou et dotés de poches suffisamment grandes pour contenir des exemplaires de Guerre et Paix, ou encore à des pantalons bouffants ornés de clous métalliques argentés. Cette même finition que l'on a pu retrouver sur certains superbes blousons de moto en cuir dont les manches arborent le logo Honda. Par ailleurs, les vestes étaient tellement froissées que l'on aurait dit que les modèles avaient passé la nuit dedans avant de monter sur le podium.

Le duo de designers de DSquared2, Dean et Dan Caten, a opté pour un mode mash-up maximal ces dernières saisons et les résultats peuvent être un peu déroutants, mais le résultat net de ce vendredi était une déclaration optimiste de type "devil may care". DSquared2 sera toujours une marque qui célèbre la vie et vit le moment présent. Ce que cette collection et ce défilé ont assurément fait.
 
Une approche qui transparait dans leur message de mode post-pandémique : affichez-vous et aimez la vie, tant que vous le pouvez... surtout dans votre jeunesse dorée et bohème.
 

Kiton : Doucement, si doucement


 
Kiton, la marque de vêtements masculins la plus célèbre d'Italie, fait partie des acteurs qui tentent de réinventer le métier de tailleur.



Kiton Spring/Summer 2023 collection - Kiton

 
Le résultat se traduit par une approche cool, vue dans une présentation à l'intérieur d'un cylindre rouge géant dans la cour d'un palazzo milanais historique. Les vêtements élégants et souples de Kiton, travaillés avec des épaules napolitaines caractéristiques, ont donné naissance à une nouvelle élégance estivale.
 
Cette nouvelle attitude imperturbable et sereine arrive à un moment compliqué pour le luxe italien dans le cadre des tensions internationales. Ainsi Kiton a dû cesser d'approvisionner huit magasins franchisés en Russie - dont cinq à Moscou, suivant strictement la politique d'embargo de l'Union Européenne.
 
La silhouette et l'approche de de la marque ne laissent pas transparaître cette tension internationale. De langoureux costumes à double boutonnage en cachemire à chevrons propose l'élégance du vieux monde dans ce qu'elle a de plus moderne. On découvre aussi des costumes en laine fraîche gris ardoise ou des blazers rouge sang délavés, tous portés avec des baskets et des mocassins à bordure blanche.
 
Des vêtements qui évoquent la qualité, même s'ils cachent la richesse de celui qui les porte.
 

Neil Barrett : un vétéran éternellement jeune


 
Il y a un quart de siècle, Neil Barrett était un jeune Turc, ou plutôt Britannique, un créateur qui révolutionnait la mode masculine. Aujourd'hui, Neil est un homme d'âge mûr, mais il continue à briser les règles et à réinventer la garde-robe masculine avec précision et punch. Le titre de la collection en dit long : "Urban Oasis".


Neil Barrett Spring/Summer 2023 collection - Neil Barrett


"Je sais comment m'habiller moi-même, mais je dois aussi habiller ces gars-là", s'amuse Barrett en désignant son casting de mannequins hirsutes et longilignes dans son quartier général de via Ceresio.
 
Au lieu d'un défilé, le créateur né au Royaume-Uni a présenté le printemps/été 2023 dans une grande vidéo, projetée à l'intérieur d'une mini chaîne de montagnes de sable brun foncé.
 
"C'est bien d'avoir 10 minutes avec les gens plutôt que de se contenter d'un signe de la main ou d'une accolade rapide après un défilé", a ajouté après cette présentation Neil Barrett, qui arbore toujours la silhouette mince comme un piquet de ses débuts.
 
Neil habille ses modèles de blousons en néoprène perforé ou de calots de chirurgiens revisités. Il a fait des trous un peu partout, aux genoux et aux chevilles de jeans blancs jusqu'aux pulls en tricot écru. Barrett a toujours eu un grand sens de la transparence et de la superposition - il l'utilise avec beaucoup d'habileté dans les gilets de combat et les hauts en micro-maille anthracite.
 
Et lorsqu'il s'agit de faire une entrée en scène, ses redingotes avec des côtés miroir étaient fabuleuses et flatteuses. En un mot, c'est un vétéran de la mode dont l'œuvre et les idées ont rarement paru aussi nouvelles.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com