×
5 892
Fashion Jobs
TAPE À L'OEIL
Responsable Expansion H/F
CDI · WASQUEHAL
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Contrôleur.se de Gestion Commercial H/F H/F
CDI · CACHAN
LUXURY OF RETAIL
Animateur Commercial Expert Makeup - l'Oréal Luxe - Cannes/Nice - CDI 35h - H/F
CDI · CANNES
PAGE PERSONNEL
Technico-Commercial Itinérant Btoc - Yvelines H/F
CDI · VERSAILLES
PAGE PERSONNEL
Chef de Marque Activation Internationales - Bilingue Allemand H/F
CDI · REIMS
C-LOG
Responsable Activite Logistique (H/F)
CDI · PLEUDIHEN-SUR-RANCE
ALL WE WEAR GROUP
Fit & Garment Technician
CDI · NICE
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga - Client Engagement Manager
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Coordinateur Sécurité/Sureté (F/H)
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Juriste Propriété Intellectuelle H/F
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga - Client Engagement Manager
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Coordinateur Sécurité/Sureté (F/H)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable d'Atelier PAP Homme Luxe H/F
CDI · PARIS
ISABEL MARANT
Responsable Administration Des Ventes
CDI · PANTIN
RETAIL CONSEIL
Facility Manager , Réseau Retail Luxe
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
BLUE BOX
Chef de Secteur Nord Ouest H/F
CDI · RENNES
RITUALS COSMETICS
Responsable Régional(e) - Région Nouvelle-Aquitaine
CDI · BORDEAUX
C-LOG
Responsable Activite Logistique (H/F)
CDI · VATRY
LEON & HARPER
Responsable Commercial Emea H/F
CDI · PARIS
SMALLABLE
Acheteur Junior Accessoires de Mode (CDI) - H/F
CDI · PARIS
BRAND SISTERS
Directeur Comptable (H/F) - CDI
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
26 févr. 2023
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Fashion Week de Paris fait le plein de défilés et de nouveautés

Publié le
26 févr. 2023

La Semaine de la mode de Paris débute ce lundi avec une programme particulièrement excitant. Cette session du prêt-à-porter féminin pour l’automne-hiver 2023/2024, programmée du 27 février au 7 mars, réunit 106 maisons avec, au menu, 66 défilés et 40 présentations. Elle accueille notamment pour la première fois Dundas et Palm Angels et salue de nombreux retours prestigieux, dont Pierre Cardin, Paco Rabanne, Alexander McQueen ou encore Nina Ricci.


Le défilé de Saint Laurent est attendu ce 28 février - © ImaxTree


Parmi les nouveaux venus, donc, Palm Angels, la griffe italienne de streetwear de luxe détenue par Farfetch via New Guards Group et pilotée par Francesco Ragazzi. En pleine expansion, elle a choisi de venir dans la Ville Lumière pour y défiler le dimanche 5 mars, tandis que le lendemain 6 mars sera le tour de Dundas. La marque anglaise lancée en 2017 par le styliste norvégien Peter Dundas s’était invitée à la Semaine de la haute couture en juillet 2018. Elle revient à Paris, cette fois dans le programme du prêt-à-porter.

Au rayon des nouveautés, encore, Schiaparelli pilotée par Daniel Roseberry, qui défile surtout pendant la haute couture. La maison a déjà présenté aussi des collections de "prêt-à-couture", comme elle les appelle, pendant la Fashion Week de la mode féminine, où elle passe désormais au format plus excitant et médiatique du show le jeudi 2 mars. Est annoncée également Avellano, en clôture de la Fashion Week, le soir du mardi 7 mars. La marque du designer Arthur Avellano, spécialiste du latex, a le vent en poupe. Défilant jusqu’ici durant la Semaine masculine, elle se positionne maintenant dans l’édition féminine, en quête d’une plus grande visibilité.

Cette Semaine parisienne s’annonce riche également en come-back. Et pas des moindres. Après un quart de siècle, Pierre Cardin revient dans le calendrier parisien. L’emblématique maison, aujourd’hui dirigée par Rodrigo Basilicati-Cardin, avait organisé un défilé monstre début 2022 en hommage à son mythique fondateur, décédé en 2020, au musée de l’Air et de l’Espace du Bourget. Elle réintègre le calendrier de Paris le 5 mars à l’occasion d’un show qui devrait se tenir dans sa boutique historique du 59, faubourg Saint-Honoré.

Autre maison historique de retour, Paco Rabanne, dont le fondateur s’est éteint le 3 février. Depuis la pandémie, elle avait déserté la Fashion Week du prêt-à-porter féminin, présentant ses collections à la Semaine masculine ou hors calendrier. Elle défilera le 1er mars.


Pierre Cardin renoue avec les podiums parisiens après 25 ans d'absence - DR


De nombreuses griffes reviennent à Paris après la pandémie. C’est le cas de la marque Alexander McQueen, qui s’était éclipsée entre-temps à Londres et New York, ainsi que de Shiatzy Chen et Uma Wang, qui retournent à un défilé physique après avoir opté pour un format digital. Pour sa part, Y/Project réintègre le programme féminin après avoir basculé dans celui masculin pendant deux ans avec des défilés mixtes.

S’annonce aussi le retour très attendu de la styliste culte Martine Sitbon, qui dévoilera sa nouvelle marque Rev durant une présentation en marge des défilés, ainsi que celui de Nina Ricci. Privée jusqu’à peu de designer, la maison de luxe a passé son tour pendant deux saisons. Elle dévoilera le 3 mars la première collection de son nouveau directeur artistique Harris Reed. Grande première aussi pour Ann Demeulemeester, qui présentera quant à elle, le lendemain 4 mars, les créations de Ludovic de Saint Sernin, aux commandes du style depuis cette saison.

Au côté des maisons stars, présentes au grand complet, de Chanel à Christian Dior en passant par Louis Vuitton, Hermès, Lanvin, Givenchy, Balmain, Saint Laurent ou encore Balenciaga, qui promet un défilé sobre et insolite, la Semaine parisienne réservera de nombreux temps forts. A l’instar du défilé hommage de Vivienne Westwood le 4 mars, ou du show d’AZ Factory avec à la manœuvre, en invitées spéciales, les fondatrices de Colville, Molly Molloy et Lucinda Chambers. Sans oublier les nouveaux entrants à découvrir dans le programme des présentations. À l’instar du label chinois Chenpeng, de la créatrice anglaise Margaret Howell, de l’Italien Niccolò Pasqualetti et de l’Irlandaise Róisín Pierce.

Seul bémol, les huit défections enregistrées en cette Fashion Week. A commencer par Thom Browne, reparti à New York depuis qu’il a pris la présidence du Conseil des créateurs de mode américains, le CFDA. D’autres marques, comme Botter et Ludovic de Saint Sernin, ont quitté le programme féminin, se repositionnant en janvier dans la Fashion Week masculine.

D’autres encore ont opté cette saison pour des présentations, à l'image de Rochas, Gmbh et Christian Wijnants, qui vient de reprendre la direction artistique de Maison Ullens. Quant au label japonais Beautiful People, il ne figure plus dans le calendrier. Tout comme Koché, qui dit être en phase de réflexion, envisageant lui aussi de passer au calendrier masculin en juin prochain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com