×
Publicités
Publié le
30 mars 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Fashion Week féminine de Paris voit son audience exploser sur la Toile

Publié le
30 mars 2022

La Fashion Week de Paris conforte sa position de leader dans le monde réel et sur le web. Le retour aux défilés physiques en ce début d’année, auxquels ont assisté de nombreuses célébrités, dont Rihanna, Zendaya et Kim Kardashian, n’a pas fait diminuer son audience digitale. Bien au contraire, celle-ci a explosé, selon les chiffres du spécialiste de l'analyse des données Launchmetrics, publiés par la Fédération de la Haute Couture et de la Mode (FHCM).


Christian Dior a obtenu la plus grande valeur de l'impact médiatique durant les défilés de mars - © PixelFormula


La Semaine féminine, dédiée aux collections de l’automne-hiver 2022/23, s’est déroulée du 28 février au 8 mars, mais les données ont été collectées par Launchmetrics du 25 février au 16 mars. Le nombre de visiteurs uniques a plus que doublé cette saison par rapport à la Fashion Week hivernale de février-mars 2021, passant de 216.000 à 456.000 (+90%). Le nombre de pages vues a bondi de 72% à 1,4 million.

En termes de Media Impact Value (MIV), cet indicateur qui calcule la valeur de l’impact médiatique, la progression a été de 97%, à 260 millions de dollars contre 132 millions un an plus tôt. Soit une valeur nettement plus élevée que celles obtenues par les autres Fashion Weeks, avec Milan à 171 millions, New York à 117 millions et Londres à 40 Millions.

Entre la Semaine féminine, celle masculine et la Haute Couture, la plateforme de la FHCM a hébergé cette saison un total de 201 défilés et présentations, cumulant de janvier à mars 706.000 visiteurs uniques. "Les maisons, membres de la Fédération ou invitées, ont partagé leurs collections avec le grand public et les professionnels de la mode, à travers des livestream de leurs événements, des vidéos ou des films de création", rappelle la Fédération. Ces contenus ont été diffusés sur sa plateforme, mais aussi à travers un réseau de partenaires, dont Google, YouTube, Instagram, Facebook ou encore les chinois TikTok, Weibo, Tencent Video et WeChat.
  
Le classement des cinq marques les plus performantes en termes de valeur de l’impact médiatique (MIV) place Dior sur la plus haute marche du podium, suivie de Balenciaga, Chanel, Louis Vuitton et Off-White. Concernant les placements auprès des influenceurs, c’est encore Dior qui remporte la palme. Le post Instagram de la pop star sud-coréenne Jisoo, griffée Dior, photographiée à l’entrée du défilé, a dépassé les 5 millions de like, se traduisant par une valeur de l’impact médiatique de 1,74 million de dollars.

Autre constat dressé par Launchmetrics, le retour en force des médias traditionnels, comptant pour plus de la moitié (57,5% contre 30% la saison dernière) dans la performance totale enregistrée par cette dernière Fashion Week de Paris en termes de MIV, suivis par les influenceurs (17,1%), les propres réseaux sociaux des marques (14,7%), les célébrités (9%) et les autres partenaires (1,7%). 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com