×
Publicités
Publié le
12 mars 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Fédération Française de la Chaussure séduite par les initiatives de son homologue du prêt-à-porter féminin

Publié le
12 mars 2013

Le monde change… les organisations professionnelles doivent changer. "A côté des tâches habituelles comme la gestion des conventions collectives ou la mise en place de nouvelles normes, celles-ci doivent susciter l’arrivée d’acteurs nouveaux pour maintenir et même redévelopper un vrai tissu d’entreprises", souligne Jean-Pierre Renaudin, président de la Fédération Française de la Chaussure.

Jean-Pierre Renaudin.

Il explique ainsi la mise en place de la structure Au-delà du Cuir dont l’un des objets est de contribuer au financement de nouveaux entrepreneurs dans ces métiers. Ce dispositif de soutien a été mis en place en début d’année avec un fonds d’un million d’euros qui pourrait permettre la mobilisation au final d’une dizaine de millions d’euros. Il entend s’appuyer sur l’institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (IFCIC) qui a parmi ses missions de contribuer au financement de jeunes créateurs de mode. Aujourd’hui, l’organisme fonctionne avec deux dispositifs complémentaires: un fonds d’avances remboursables et un fonds de garantie dédié, principalement abondé par le Défi.

C’est ce montage qui séduit Jean-Pierre Renaudin et qu’il entend rééditer pour Au-delà du Cuir. "Les discussions sont en cours", souligne le président de la Fédération Française de la Chaussure. Et d’insister: "Pourquoi justement à un moment où une fédération seule a ses limites, ne pas reprendre ce que d’autres ont monté et qui fonctionne ? "

Autre élément important que relève le dirigeant de l’organisation professionnelle: l’instruction des dossiers. De ce côté aussi, Jean-Pierre Renaudin regarde vers la Fédération Française du Prêt-à-porter Féminin et son service d’aide aux entreprises. Depuis un peu plus d’un an, celui-ci est piloté par Priscilla Jokhoo.

Jean-Pierre Renaudin a fait part à Jean-Pierre Mocho, président de la fédération du Pap, de son souhait de voir ce service instruire des dossiers émanant de son secteur. Un appel manifestement entendu positivement par le président de la Fédération du Prêt-à-porter Féminin… Reste bien sûr à conclure mais, dans des secteurs où les fédérations se parlaient pas ou peu, il s’agit sans nul doute d’un grand pas.

Et Jean-Pierre Renaudin de souligner: "Ce n’est pas avec les structures d’hier que l’on pourra accompagner un futur professionnel qui, lui, a radicalement rompu avec son passé".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com