×
Publicités
Publié le
9 déc. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Fragrance Foundation étudie les attentes des consommateurs de parfum

Publié le
9 déc. 2015

Pour son second « baromètre parfum » réalisé à l’occasion des votes des Fifi Awards, la Fragrance Foundation a interrogé  11 000 internautes (10 000 femmes et 1 000 hommes) pour comprendre les usages et les attentes vis-à-vis du parfum. Ces internautes sont considérés comme des « Heavy Users » et « Heavy Buyers », c’est-à-dire des consommateurs qui se parfument plus de quatre fois par semaine.


La Fragrance Foundation présente son deuxième "baromètre parfum".


L’un des premiers constats est la volatilité, en effet, 94 % des femmes et 74 % des hommes changent régulièrement de parfum. Parmi les femmes, 41 %, et 30 % chez les hommes, possèdent même quatre flacons de parfums entamés. Les raisons invoquées face à ces changements d’humeur olfactive sont la découverte d’un nouveau parfum, la réception d’un parfum en cadeau, la lassitude, un prix trop élevé ou encore une senteur devenue trop commune ou plus en phase avec l’âge de l’acheteur.
 
Par ailleurs, pour la gent féminine, les critères d’essai pour un nouvel achat sont les essais en magasin ou avec échantillon. Les femmes sont également sensibles aux nouveautés et aux promotions comme les coffrets. Du côté des hommes, s’ils partagent ces critères, ils restent cependant plus attentifs
au poids de la marque ou aux conseils en magasin. Par ailleurs, les consommateurs masculins auraient une propension à dépenser plus, que ce soit pour eux ou pour un cadeau.

Et si la multiplication des promotions sur Internet en fait un canal de plus en plus prisé (75 % des femmes et 70 % des hommes profitent des offres promotionnelles/cadeau contre achat de la marque (GWP)), la majorité achète en parfumeries sélectives, privilégiant ainsi les sens et le conseil.

En effet, si Internet est utilisé pour les promotions ou l’étendue de l’offre, 44 % des femmes et 32 % des hommes pensent qu’il est difficile d’y acheter un parfum inconnu.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com