×
6 240
Fashion Jobs
Publicités

La fraîcheur streetwear de Casablanca

Publié le
today 26 juin 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Il y avait foule au défilé Casablanca organisé dans le sublime jardin du Musée de Montmartre à Paris, transformé le temps d’une soirée en « Café de Casablanca ». Plus de 500 personnes, New-Yorkais, Californiens et Parisiens mélangés, rappeurs connus (Skepta) ou moins connus, et créatures rappelant les réunions des Kardashian. Des robes panthère, du flashy à faire tourner les têtes, à moins que ce ne soit le champagne servi sur plateau à tous les invités. 


Casablanca printemps-été 2020 - BFA


Pour son second défilé parisien intitulé « So Alegria ! », le créateur Charaf Tajer, bien épaulé par le styliste d'Hollywood Jason Rembert (qui a notamment collaboré avec Ezra Miller, Rita Ora et Issa Rae), s’inspire d’un rêve utopique à Rio, « un voyage rappelant les couleurs de Casablanca » où défilent des silhouettes énergiques et solaires.

Un look sportswear « d’après-sport » voulu chic et décontracté où shorts en lycra rose et pantalons de jogging satinés s’associent à des chemises en soie riches en imprimés d’îles et de palmiers, où le costume se porte coloré, brodé et peinturluré de couchers de soleil, de vagues japonisantes et dragons, et où le pyjama de soirée trouve une élégance à larges rayures insoupçonnée. 

Au milieu de l’explosion de couleurs et de tableaux, le vestiaire de Casablanca joue les décalages – mais plus sages – dans une série de costumes en velours satiné vert forêt et à rayures, des vestes à col rond et polos aux poches triangulaires, des ensembles shorts et chemises.
 
Longtemps connu dans le milieu des nuits parisiennes - il a notamment été le directeur artistique des soirées du Pompon -, le Français d’origine marocaine a aussi été le cofondateur du label Pigalle aux côtés du designer Stéphane Ashpool. Vingt années d’expériences, de fêtes, de voyages et de réseau qui l’ont conduit à Los Angeles où il a lancé en 2018 sa marque, Casablanca, clin d’œil à sa ville natale et ville où il fabrique ses collections.


Casablanca Printemps-été 2020 - BFA


Parti d’une première collection sportswear déclinant le survêtement en éponge et le costume coloré, le créateur, qui souhaite mettre en avant « l’esprit confort dans l’élégance et réhabiliter la couleur », étoffe aujourd’hui son vestiaire.
 
Vendue un temps au concept-store Thenextdoor à Paris, Casablanca tient aujourd’hui une dizaine de points de vente dans le monde dont Browns en Angleterre, Maxfield à Los Angeles, United Arrows au Japon et le site Ssense. La marque, représentée par le bureau de presse américain Purple, tient depuis quelques semaines son e-store.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com