×
6 845
Fashion Jobs
HERMES
CDI - Controleur de Gestion (F/H)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Flagship Paris Champs Elysées - CDI
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Rosny Sous Bois - CDI
CDI · ROSNY-SOUS-BOIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - la Défense - CDI
CDI · LA DÉFENSE
LFP EMPLOI MODE
Responsable d'Atelier de Sacoches à Courrier
CDI · DRANCY
LANVIN
Vip&PR Manager
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Responsable Trafic et Acquisition F/H
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Animateur Régional F/H/n
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Chef (fe) de Projet Architecture Retail Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Paie et Adp Maison de Luxe
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Responsable Marketing et Communication - Lead Generation Manager H/F
CDI · GOMETZ-LE-CHÂTEL
GROUPE BEAUMANOIR
Controleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · SAINT-MALO
PRESCRIPTION LAB
Responsable Marketing et Business Développement E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
P.LAB BEAUTY
Chargé(e) de Développement Commercial - p.Lab Beauty
CDI · LEVALLOIS-PERRET
EMINENCE SAS
Chef de Projet E-CRM
CDI · AIMARGUES
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · LILLE
KARA
Chef de Projet Événementiel Anglais H/F
CDI · PARIS
MARINE SERRE
Directeur(Ice) de Production & Qualité
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
Par
Reuters
Publié le
11 juil. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La France milite pour taxer les super profits à hauteur de 25%

Par
Reuters
Publié le
11 juil. 2021

VENISE (Reuters) - Les États devraient pouvoir imposer un quart des bénéfices des grandes multinationales quel que soit l'endroit où ils sont générés, a proposé samedi la France lors d'une réunion des ministres des Finances du G20 axée sur la refonte des règles d'imposition transfrontalière des entreprises.



Reuters



Les détails des nouvelles règles restent à préciser après que le G20 a officiellement approuvé samedi les grandes lignes d'un projet visant à instaurer un taux plancher d'au moins 15% pour l'impôt sur les sociétés.

Le développement du commerce en ligne a permis aux grandes entreprises technologiques d'enregistrer des bénéfices dans les pays à faible fiscalité, quel que soit l'endroit où elles les réalisent effectivement.

Les nouvelles règles, qui seront finalisées lors d'un sommet du G20 à Rome au mois d'octobre, permettraient aux pays où les profits sont réalisés d'imposer 20 à 30% des bénéfices excédentaires d'une grande multinationale, définis comme étant supérieurs à 10% de leurs revenus.

Les pays en développement, comme le Brésil, ont fait pression pour une part plus élevée, a déclaré le commissaire européen à l'économie, Paolo Gentiloni, lors de la réunion. "Je pense que la meilleure solution serait un niveau d'allocation des bénéfices de 25% pour répondre aux préoccupations de certains pays en développement qui sont des préoccupations légitimes", a déclaré à la presse le ministre français des Finances, Bruno Le Maire.

Les entreprises envisagées dans le champ d'application des nouvelles règles seraient les multinationales dont le chiffre d'affaires mondial dépasse 20 milliards d'euros (23,8 milliards de dollars), bien que ce seuil puisse être ramené à 10 milliards d'euros au bout de sept ans.
Paolo Gentiloni a déclaré que certains pays militaient pour le seuil de 10 milliards tandis que d'autres voulaient exclure certains secteurs industriels du champ d'application des nouvelles règles, en plus des services financiers et des industries minières qui en sont déjà exemptées.


(Reportage Leigh Thomas, avec Francesco Guarascio, version française Benjamin Mallet)

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.

Tags :
Business