×
5 743
Fashion Jobs
Publié le
28 juin 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La griffe américaine Free People débarque à Paris

Publié le
28 juin 2022

Free People sort le grand jeu à Paris. Après avoir testé le marché français en s’offrant une première boutique à Nice en 2019, la marque de mode féminine du groupe américain URBN (Urban Outfitters, Anthropologie, Nuuly…) fait ses débuts dans la capitale cet été avec deux ouvertures. La première adresse prendra place dans le Marais.


Comme les autres marques du groupe URBN, Free People soigne particulièrement l'aménagement de ses boutiques. Ici, à Amsterdam. - Free People


La griffe aux accents bohème et trendy a jeté son dévolu sur un point de vente de 230 mètres carrés situé au 12 rue Mahler (IVe arrondissement), qui voisine des griffes comme Carven ou Cotélac. Le magasin, éclairé par un puits de lumière datant du 19e siècle, ouvrira ses portes le 7 juillet prochain. "Cela faisait cinq ans que nous cherchions le bon emplacement! sourit Leighanne Jones, la directrice créative de la griffe. Quand on arrive quelque part pour la première fois, il faut le faire bien". Une dizaine de rues seulement étaient ciblées par la marque, qui a donc un choisi le quartier du Marais pour son ambiance "très créative, et attractive, avec ses petites boutiques".

Free People ne s’arrête pas là puisqu’une seconde boutique sera inaugurée dans la capitale tricolore le 1er septembre prochain. La marque s’épanouira cette fois rive gauche, dans le quartier chic de Saint-Germain-des-Prés, au 27 rue Saint-Sulpice (VIe arrondissement).

Cette percée parisienne confirme tout l’intérêt de la griffe pour le marché tricolore, puisqu’après Nice et Paris, l’équipe dirigeante cherche activement des emplacements "dans de grandes villes, notamment dans le Sud du pays comme à Marseille, mais aussi à Lille par exemple", détaille Leighanne Jones.


La collection estivale


Né dans les seventies sous la forme d’une boutique à Philadelphie, ce label véritablement lancé en 1984 s’appuie aujourd’hui sur un réseau de 173 magasins dans le monde, dont dix magasins seulement en Europe (Royaume-Uni, France et Pays-Bas). Sur le Vieux-Continent, où il est entré en 2018, la volonté de déploiement est donc significative, alors que d’autres pays pourraient être prochainement ajoutés à sa liste.

Côté style, la griffe se distingue par une atmosphère hippie chic aux accents urbains, avec un vestiaire voulu comme facile à porter, affichant de nombreux imprimés -dessinés en interne-, et cultivant des détails travaillés (broderies, smocks, franges, patchwork…). "L’univers de la marque pourra facilement séduire les Parisiennes. J’ai été assez surprise de voir que le style bohème est déjà assez répandu ici, alors qu’on a plutôt l’image d’une femme française au style très chic", observe la directrice créative.

Sur le plan économique, l’enseigne revendique une solide croissance, puisque ses ventes ont bondi de 23% lors de l’exercice annuel 2021/22 (clos le 31 janvier). Elle a ainsi franchi la barre symbolique du milliard de dollars (1,003 milliard précisément), soit 948 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com