×
5 635
Fashion Jobs
KS BEAUTE
Chef de Secteur Expert / Responsable Des Ventes
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Gestionnaire Des Stocks H/F
CDI · LYON
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Par
Reuters
Publié le
3 mars 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La guerre en Ukraine, une "rupture" au fort impact économique, dit Macron

Par
Reuters
Publié le
3 mars 2022

PARIS (Reuters) - Le président français Emmanuel Macron a prédit mercredi soir que les jours à venir seraient "de plus en plus durs" en Ukraine, soumise depuis sept jours à une offensive "indigne" de la Russie, et a prévenu que la crise aurait un impact sur l'économie et la vie de la population en France.


Le président Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée du 2 mars 2022 - Photo prise le 2 mars 2022 / Reuters / Piroschka van de Wouw


S'exprimant dans une allocution télévisée à la nation, Emmanuel Macron a déclaré qu'il ne s'agissait pas d'une guerre entre les Occidentaux et la Russie mais d'une agression de Moscou.
Il a reproché à son homologue russe Vladimir Poutine d'avoir choisi "seul et de manière délibérée" la voie du conflit armé "en reniant un à un les engagements pris devant la communauté des nations".

Il ne s'agit "pas d'un conflit entre l'Otan et l'Occident d'une part, et la Russie d'autre part (...) Il n'y a pas de troupes ni de bases de l'Otan en Ukraine, ce sont des mensonges. La Russie n'est pas agressée, elle est l'agresseur", a dit le chef de l'Etat.

"Pour autant", a-t-il ajouté, "nous ne sommes pas en guerre contre la Russie. Nous savons tout ce qui nous lie à ce grand peuple européen qu'est le peuple russe (...) Nous sommes aujourd'hui au côté de tous les Russes qui refusent qu'une guerre indigne soit menée en leurs noms, qui ont l'esprit de responsabilité et le courage de défendre la paix."

La croissance sera "immanquablement affectée"



Décrivant l'offensive lancée par la Russie en Ukraine comme une "rupture" pour l'Europe, Emmanuel Macron a souligné les conséquences de ce conflit pour la France, notamment économiques, et la nécessité d'investir davantage en matière de défense.

"Notre croissance sera immanquablement affectée" par la hausse des coûts, dont ceux de l'énergie, provoquée par ce conflit, a dit le chef de l'Etat. "Nombre de secteurs économiques souffrent et vont souffrir, soit parce qu'ils dépendent des importations de matières premières venues de Russie ou d'Ukraine, soit parce qu'ils exportent vers ces pays."

"Face à ces conséquences économiques et sociales, je n'aurai qu'une boussole: vous protéger", a-t-il ajouté, annonçant avoir "demandé au Premier ministre d'élaborer pour les prochains jours un plan de résilience économique et sociale pour répondre à ces difficultés".

Emmanuel Macron a noté que la guerre en Ukraine venait aussi "percuter notre vie démocratique et la campagne électorale qui s'ouvre officiellement à la fin de cette semaine", vendredi étant la date limite pour le dépôt des candidatures pour l'élection présidentielle du mois prochain.

"Cette campagne permettra un débat démocratique (...) mais qui ne nous empêchera pas de nous réunir sur l'essentiel", a dit le président, qui n'a toujours pas officiellement annoncé sa candidature à sa réélection. "Je sais pouvoir compter sur vous, votre attachement à la liberté, à l'égalité, à la fraternité, à la place de la France dans le monde. Je ne cesserai jamais de les défendre et de les porter haut en votre nom", a-t-il déclaré.

(Reportage Matthieu Protard, Bertrand Boucey et Tassilo Hummel, rédigé par Jean Terzian)

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.

Tags :
Industrie