×
6 052
Fashion Jobs
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Recruitment Officer, Luxury Retail
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes - Vélizy 2 H/F
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
UNDIZ
Chef de Marché Export H/F
CDI · CLICHY
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 janv. 2007
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La haute couture tient son rang, la jeune création apporte du sang neuf

Par
AFP
Publié le
26 janv. 2007

PARIS, 26 jan 2007 (AFP) - Les défilés haute couture pour le printemps-été prochain achevés jeudi 25 janvier ont brillamment tenu leur rang et bénéficié de la vitalité de nombreux créateurs du prêt-à-porter invités à profiter de cette vitrine internationale.

"C'est la meilleure saison depuis longtemps", a estimé le président de la Chambre syndicale de la haute couture, Didier Grumbach, interrogé par l'AFP.

Pour Jean-Jacques Picart également, consultant de mode auprès du groupe de luxe LVMH, "cette saison a été une très bonne saison" si "on évoque les grandes maisons comme Dior, comme Chanel, Givenchy, Jean Paul Gaultier, Christian Lacroix, Valentino, Armani". "Dans l'ensemble, on a vu des très jolies choses, et surtout des choses peut-être moins spectaculaires que d'habitude, exception faite de Dior, évidement, où c'est toujours extrêmement théâtral".

"Mais même derrière cette théâtralisation de la création, on trouve une bonne base pour faire des vêtements", souligne-t-il. Débarrassées de leurs accessoires, les somptueuses tenues de geishas de John Galliano (Dior) ou de madones de Jean Paul Gaultier forment en effet une garde-robe parfaitement portable, d'une extravagance très contrôlée. "Derrière les auréoles" des Vierge Marie de Gaultier, "on a vu que le tailleur-pantalon est un très beau tailleur-pantalon", relève M. Picart.

Karl Lagerfeld avec ses silhouettes longues et étroites pour Chanel, Riccardo Tisci avec ses sombres sirènes pour Givenchy, Christian Lacroix avec ses tourbillons de fleurs, Franck Sorbier avec ses créatures étranges figées dans un cabinet de curiosités ont une fois de plus séduit leur public, sans compter Adeline André et Dominique Sirop.

Parallèllement, la présence de nombreux créateurs a renfloué cette saison le calendrier, apportant du sang neuf aux défilés, ouverts non seulement aux invités habituels (Valentino, Elie Saab, Felipe Oliveira Baptista...) mais aussi à une pléiade de nouveaux talents.

Dix maisons seulement peuvent se prévaloir de l'appellation juridiquement protégée de "haute couture" qui implique le respect d'un certain nombre de critères (travail à la main, sur mesure, nombre de personnes dans les ateliers...). Au sortir de la Seconde guerre mondiale, elles étaient 106, et encore une vingtaine au début des années 90. Huit maisons avaient organisé un défilé cette saison.

Pour M. Grumbach, "la couture et le prêt-à-porter sont deux savoir-faire complémentaires. Il n'y a pas de raison aujourd'hui de continuer à avoir des barrières totalement étanches, toutes les maisons pratiquent les deux, on ne peut plus les opposer".

La couture "a choisi de donner un coup de visibilité à des marques talentueuses", souligne-t-il.


Création Marc Le Bihan lors des présentations haute couture collection printemps-été 2007 le 24 janvier 2007 Photo : François Guillot/AFP

Des créateurs largement inconnus du grand public comme Nicolas Le Cauchois, Richard René, Cathy Pill, Lefranc-Ferrant ou Marc Le Bihan ont ainsi bénéficié d'une visibilité exceptionnelle.

M. Grumbach a exclu un nouvel assouplissement à court terme des critères pour l'obtention de l'appellation "haute couture".

Parallèlement aux défilés, la polémique sur la maigreur excessive des mannequins a refait surface. Alors que le marathon des défilés de prêt-à-porter féminin démarre début février à New York, les Fédérations de la mode de France, d'Italie, des Etats-Unis et de Grande-Bretagne se sont dit jeudi prêtes à réfléchir aux problèmes qu'elle peut poser, tout en refusant l'idée de règles contraignantes.

Par Dominique SCHROEDER

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.