La librairie parisienne La Hune a baissé définitivement son rideau de fer

"Nous sommes fermés Madame. Définitivement fermés. Je suis désolé." Il est 20 h dimanche dernier dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris et la librairie La Hune, un des rendez-vous intellectuels emblématiques de la capitale, ferme ses portes.

La Hune cède la place à un commerce de reproductions photographiques - AFP

Fondée au sortir de la guerre par des intellectuels résistants, La Hune va céder la place à un commerce de reproductions photographiques.

Déjà en mai 2012, La Hune avait dû quitter son siège historique. Elle avait été transférée au 18 rue de l'Abbaye, ancienne adresse de la librairie Le Divan, aujourd'hui disparue, remplacée en 1996 par une boutique Dior. Les anciens locaux du 170 boulevard Saint-Germain ont été loués à Louis Vuitton. Nouveau signal d'une gentrification du quartier, qui explique en partie l'extinction du mythe littéraire. Sur le boulevard Saint-Germain, il ne reste désormais qu'une librairie, "L'écume des pages".

"La librairie accumulait trop de handicaps", estime Olivier Place, directeur des Librairies Flammarion, interrogé par l'AFP. Le chiffre d'affaires a en effet baissé de 35 % depuis 2009. Certains clients estiment que Gallimard a laissé tombé La Hune, ce que réfute Olivier Place.

La Hune, librairie du groupe Flammarion depuis 1976, est passée sous la houlette du groupe Madrigall, lors du rachat de Flammarion par Gallimard en 2012.

Les derniers clients, dont Julien Dray, vice-président du Conseil régional d'Ile-de-France, chargé de la Culture, se pressent à la caisse, les bras chargés de bouquins. L'artiste Sophie Calle tient à être la dernière cliente à régler ses achats : deux livres de poche. "J'avais acheté le dernier livre à l'adresse historique de La Hune. J'ai acheté le premier à la nouvelle adresse et me voilà aujourd'hui. C'est comme un rituel", dit l'artiste. "C'était ma librairie", dit-elle.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER