×
5 144
Fashion Jobs
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - Paris/Idf
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Relations Sociales H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Atelier, Conditionnement et Qualité - H/F - Secteur de l'Alimentaire de Qualité - Chelles
CDI · CHELLES
ALGOTHERM
Responsable Marketing Operationnel
CDI · LEVALLOIS-PERRET
GALERIES LAFAYETTE
Support / Onboarding Manager Marketplace H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Opérations - H/F
CDI · SAINT-DENIS
BALMAIN
Responsable Performance Retail Groupe H/F
CDI · PARIS
BANANA MOON
Responsable Animation Commerciale Retail
CDI · NICE
CONFIDENTIEL
CDI - Sales Manager/Euse - Roubaix
CDI · ROUBAIX
CAMAÏEU
Data Scientist H/F
CDI · ROUBAIX
BALMAIN
Responsable Opérations Retail Emea H/F
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Animateur Régional H/F
CDI · DIJON
CALVIN KLEIN
Sales Manager/Euse - Calvin Klein - Troyes - CDI 35h
CDI · TROYES
CONFIDENTIEL
Directeur Marketing et Digital (H/F)
CDI · PARIS
SATISFY
Directeur Administratif et Financier
CDI · PARIS
BOURRIENNE PARIS X
Responsable de Production/Achats
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Clermont Ferrand
CDI · CLERMONT-FERRAND
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Mode Femme Luxe et Créateurs H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Directeur(Rice) de la Stratégie, de la Transformation & du Développement Durable f/h
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Managers Des Ventes Clermont-Ferrand (63) H/F
CDI · CLERMONT-FERRAND
COURIR
Chef de Marché Footwear - CDI - Paris - f/h
CDI · PARIS
HERMES SERVICES GROUPES
CDI - Acheteur Indirects (f/h)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
27 mai 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La location de vêtements, une autre solution pour remplir son dressing sans nuire à la planète

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
27 mai 2021

A l'heure des matières responsables et de la seconde main, certains ne sont pas encore prêts à rogner sur leur dressing, voire à dépenser plus, pour réduire leur impact sur la planète. C'est notamment sur ce constat que se positionne la location de vêtements et d'accessoires. Un service qui séduit de plus en plus les marques, et qui pourrait très prochainement devenir un modèle de poids dans l'industrie de la mode.


Les services de location semblaient en plein boom au début de l'année 2020 quand la pandémie est venue contrecarrer leurs plans. S'ils n'ont pas été complètement à l'arrêt l'année dernière, nul doute qu'ils ont souffert des confinements successifs, de la généralisation du télétravail et surtout de l'absence de sorties, qui ont réduit les velléités de dépenses d'habillement. Car les tenues de soirée, que l'on ne porte que ponctuellement, sont en quelque sorte le pivot de ces services de location.

La pandémie est donc passée par là mais, contre toutes attentes, elle a peut-être finalement donné un coup de pouce à ces services qui semblent se multiplier à vitesse grand V ces dernières semaines. La crise sanitaire, qui a accéléré la transition des marques vers une mode plus responsable, a également contribué à éveiller les consciences côté consommateurs, qui lorgnent désormais vers un textile plus bio, plus local, plus éthique, et plus responsable. Positionnant la location de vêtements comme une alternative écologique - pour lutter contre le gaspillage - et économique à ne pas négliger.

Jeanne & Gabriel, Selfridges, Maje...



Les services de location de vêtements se multiplient donc en France, mais aussi à l'international. Il y a quelques jours, Selfridges annonçait le lancement de son service de location en ligne Selfridges Rental, en partenariat avec Hurr. A la clé ? Des vêtements haut de gamme pour hommes et femmes à louer pour 4, 8, 10, ou 20 jours à partir de 20 livres (environ 23 euros) avec la plupart des services (livraison, retour, nettoyage) gratuits. A titre d'exemple, la célèbre chaine de magasins propose à la location une robe Balmain à partir de 137.50 livres (environ 160 euros), soit 10 fois moins que son prix de vente.

En France, Jeanne & Gabriel propose la location de vêtements pour enfants âgés de 0 à 24 mois. Domaine où la croissance rapidement peut rendre la location très stratégique d'un point de vue budgétaire. Le site propose de commander un premier baluchon (29 euros par mois pour 5 vêtements, 49 euros pour 10 vêtements) comprenant tout le nécessaire pour constituer au moins un look complet à porter autant que souhaité. Une fois les vêtements trop petits, il suffit de les retourner afin de recevoir une nouvelle sélection adaptée à la taille de votre progéniture. Un vrai jeu d'enfants !

De son côté, la marque Maje vient d'annoncer le lancement, en juin, de son service de location en ligne. Il s'agira essentiellement de "pièces habillées" à porter pour assister à une fête, une soirée, ou un mariage. A ce titre, la marque permettra de se faire livrer plusieurs tailles d'une même création (robes, costumes et accessoires), voire plusieurs modèles, pour trouver celui qui conviendra le mieux à l'événement. Issu d'anciennes comme de nouvelles collections, l'offre sera proposée à partir de 20 euros par jour, avec la possibilité d'acheter l'article à prix réduit en cas de coup de coeur.

Il existe désormais de nombreux services de location spécialisés, comme Les Apprêtés, Le Closet, Une Robe Un Soir, ou encore My Wardrobe HQ, qui proposent également cette alternative qui semble avoir de beaux jours devant elle. Au-delà d'une tendance, le modèle semble désormais là pour durer.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2021 AFP-Relaxnews.