×
2 651
Fashion Jobs
Publié le
18 nov. 2010
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Maison de la Création à Marseille, bientôt la 2ème session

Publié le
18 nov. 2010

C’était en juin dernier, Marseille démarrait son nouveau programme d’aide à la jeune création. Grâce au Ministre de l’Economie de l’Industrie et de l’Emploi, de Frédéric Mitterrand Ministre de la Culture, mais aussi de partenaires privés et publics, la Maison de la Création a pu accueillir 7 jeunes entrepreneurs de mode issus du bassin méditerranéen.

Maison de la création
Les 7 créateurs de la 1ère session de la Maison de la Création à Marseille



Venus de France et de toute l’Europe du Sud, Ronald Abdala (Liban), Baraa (Tunisie), Amina Agueznay (Maroc), Eymele Burgaud (France), Jose Castro (Espagne), Paolo Errico (Italie) et Alexandar Protic (Portugal) ont suivi à raison d’une semaine par mois des ateliers pour mieux répondre à leurs besoins de jeunes entrepreneurs de mode. Ceux-ci, animés par Françoise Montenay, Jocelyne Imbert, Jean-Jacques Picart ou encore Olivier Saillard autour de Maryline Bellieud Vigouroux ont permis d’aborder des thèmes tels que création, identité de marque, plan de collection, distribution, production, communication mais aussi financement et budget.

Pour les créateurs qui ne sont plus débutants mais qui ne sont pas encore connus, il y a clairement "un avant et un après" La Maison de la Création. "Ces 6 mois m’ont permis de structurer ma présentation et de ne plus seulement parler de mes produits", explique Amina Agueznay, 47 ans, la doyenne de la session. Idem pour Jose Castro qui a déjà défilé durant la Fashion Week de Barcelone et qui confie: "C’est un sentiment étrange car je ne comprends pas pourquoi je n’ai pas eu toutes ces aides lorsque j’étais étudiant. Ici j’ai pu peaufiner la façon de construire un plan de collection et comprendre comment pérenniser ma société". Déjà vendu dans une vingtaine de points de vente en Italie et dans le monde, Paolo Errico est de loin le plus abouti et pourtant il confirme: "C’est précieux de rencontrer des professionnels comme Jean-Jacques Picart, Maria Luisa ou Françoise Montenay", tous venus avec cette envie de partage et de générosité. "L'aide que j'ai eu ici n'existe pas en Tunisie, conclut Baraa. J'ai pu travailler mon positionnement, le marketing et mes finances".

Maison de la création
Alexandar Protic, Ronald Abdala et Paolo Errigo (de gauche à droite) sous le regard de Maryline Bellieud Vigouroux

Enfin, de cette expérience, le groupe en retire une force supplémentaire. "Entre nous, nous échangeons nos expériences, nous nous donnons des tuyaux et surtout nous nous épaulons pour nos projets", souligne la Française Eymèle Burgaud. Pour tous, l’année 2010 va se finir par une passation fêtée par une exposition commune dans les vitrines du Ministère de la Culture dans les Jardins du Palais Royal à Paris en janvier 2011.

L’an prochain, la seconde session poursuivra le projet avec de nouveaux candidats et s’ouvrira à deux nouveaux pays: Israël et la Turquie. Devraient suivre en 2012: la Grèce et l’Algérie, puis en 2013: la Jordanie, la Syrie et l’Egypte. Objectif pour la Maison de la Création: représenter 14 pays durant l’année où Marseille sera capitale européenne de la culture.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com