×
Publicités
Publié le
27 mars 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode revoit son orientation

Publié le
27 mars 2012

Alors qu'il y a quelques mois ou même semaines, la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode cherchait dans le bassin méditerranéen les prochains créateurs lauréats de la Maison de la Création en 2012, celle-ci change de cap. Face à des baisses de subventions, la MMMM présidée par Jean-Brice Garella réoriente son action. Si la maison de la formation, qui a vu la création d'un master Métiers de la Mode et du Textile avec l'université d'Aix-Marseille, poursuit son action sans bouleversements, préparant sa deuxième promotion, les deux autres branches dédiées au soutien de la création et à l'économie de la mode voient leur programme modifié. Leur action se tournera désormais davantage vers le tissu économique de la cité phocéenne, au profit de marques de mode locales.


Visuels MMMM illustrant ses trois "maisons" constituantes.

La Maison de la Création qui avait accueilli pendant deux années consécutives 7 créateurs issus du bassin méditerranéen pour des sessions de soutien à leurs projets individuels n'aura finalement pas de troisième promotion. "Financièrement, nous ne pouvions pas assumer un nouveau programme, affirme Maryline Bellieud-Vigouroux, conseillère de la MMMM. Nous allons donc former un groupe en invitant les 14 anciens lauréats ainsi que 7 marques marseillaises à travailler avec nous, lors de deux sessions, l'une en juin à Marseille, l'autre en janvier 2013 à Paris, lors du salon Who's Next", explique-t-elle.

Plusieurs consultants, parmi lesquels l'historienne Catherine Ormen, Muriel Piaser pour le développement international et la journaliste Isabelle Lefort, s'entretiendront avec eux pour faire avancer leurs projets et préparer une exposition dans le cadre de l'année culturelle Marseille-Provence 2013. Jean-Jacques Picart et Jocelyne Imbert, collaborateurs des deux premières sessions, ne seront en revanche plus de la partie.

Muriel Piaser interviendra également auprès de la dernière branche, la Maison des Evénements Economiques et Culturels. La consultante s'associera ici à la société Cap Clients pour accompagner 68 marques réparties en trois labels. L'un, Art Label, dédié plutôt aux démarches artisanales, l'autre, Pure Label, consacré à de très jeunes marques à potentiel, et le dernier, Creative Label, pour des marques qui ont déjà acquis une reconnaissance dans l'Hexagone, ou au-delà. Une journée portes ouvertes pour la presse devra leur servir de vitrine commune en novembre prochain, à Paris.

A noter que cette branche maintient la bourse qu'elle verse tous les deux ans à de jeunes marques: les heureuses élues étant Piment de Mer (beachwear) et Lsonge (bijoux) qui recevront deux fois 20 000 euros et un encadrement pour leurs projets de développement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com