La maison-mère d'Aesop et The Body Shop a le vent en poupe

Le groupe de cosmétiques brésilien, propriétaire de Natura, Aesop et The Body Shop, a annoncé dans un communiqué que son chiffre d'affaires consolidé a bondi de 55,5% au premier trimestre de son exercice, atteignant 2,7 milliards de réaux brésiliens (605 millions d'euros), contre 1,7 milliard de réaux (381 millions d'euros) au premier trimestre 2017. En termes pro-forma, la croissance était de 11%. "Natura & Co a enregistré un troisième trimestre consécutif de croissance de ses ventes et de sa rentabilité, démontrant la puissance de l'approche multimarque et omnicanal que le groupe est en train de construire. Nous sommes particulièrement ravis que nos trois marques aient contribué au succès commun de ce trimestre", confie l'équipe de direction de l'entreprise.


Photo : Natura

Le bénéfice consolidé avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement du groupe a atteint 318,9 millions de réaux (71,5 millions d'euros), contre 364,6 millions de réaux (81,75 millions d'euros) au même trimestre l'année précédente, tandis que le bénéfice net consolidé s'est effondré, passant de 189 millions de réaux (42,38 millions d'euros) l'an dernier à 24,4 millions de réaux (5,47 millions d'euros) au cours du trimestre étudié. Selon Natura, ce déclin a été causé principalement par des frais et des dépenses fiscales exceptionnels, liés à son acquisition de The Body Shop, racheté à L'Oréal l'an dernier. Sur une base comparable, en excluant les résultats de The Body Shop, le bénéfice net de Natura s'est élevé à 88,2 millions de réaux brésiliens (19,78 millions d'euros), contre une perte de 1,3 million de réaux (0,29 million d'euros) au cours du premier trimestre 2017. Le flux de trésorerie disponible a également été affecté par l'acquisition de The Body Shop, l'entreprise ayant enregistré une sortie de capitaux de 351 millions de réaux (78,7 millions d'euros), contre 16,5 millions au cours de la même période à l'exercice précédent.

Marque par marque : les recettes de Natura ont augmenté de 6,7% par rapport à la même période en 2017 - cette croissance a été de 0,8% au Brésil (3% sur une base comparable). La productivité a progressé de 21,8%. Les ventes en ligne ont presque doublé dans le pays, et représentent désormais 3,6% des ventes nettes au Brésil. En Amérique Latine, les recettes de la marque ont progressé de 23,1% - avec une croissance remarquable en Argentine, au Mexique et au Chili. Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (Ebtida) a atteint 250,6 millions de réaux brésiliens (56,19 millions d'euros), une progression de 23,8%, tandis que la marge avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement, sur une base comparable, a enregistré une amélioration notable. "Les nouvelles récentes selon lesquelles Natura a repris une position dominante sur les marchés des cosmétiques, des parfums et des produits de toilette, confirment que l'entreprise est sur le bon chemin, grâce à sa nouvelle stratégie, à des ventes directes au consommateur revitalisées et de plus en plus numériques, et à son approche omnicanal", explique le groupe.

Aesop a enregistré une croissance de 30,8% de chiffre d'affaires, avec des ventes comparables en hausse de 18%. L'Ebitda a atteint 27 millions de réaux (6,05 millions d'euros), une progression de 118,4%, tandis que les marges ont gagné 500 points de base. Selon le groupe, la marque a ouvert 28 nouveaux magasins en propre au cours des 12 derniers mois, ainsi que 12 emplacements dans des grands magasins - une expansion particulièrement bénéfique pour ses revenus selon le groupe. Aesop exploite donc désormais 305 points de vente : 208 boutiques en propre, 97 corners dans des grands magasins.

La dernière acquisition du groupe, The Body Shop, a réalisé son meilleur trimestre depuis 2010, ses recettes culminant à 807,3 millions de réaux (181,01 millions d'euros) sur une base pro-forma. La marque a connu une croissance forte de ses ventes dans la région Europe/Moyen-Orient/Afrique et dans les pays d'Asie-Pacifique, ainsi que dans ses magasins franchisés, ses magasins en propre et sur sa plateforme e-commerce. L' Ebitda a atteint 57,1 millions de réaux (12,8 millions d'euros), contre un déclin de 11,1 millions de réaux (2,49 millions d'euros) à la même période au cours de l'exercice précédent. Dans le cadre de sa nouvelle stratégie d'optimisation de son réseau de distribution, 43 des magasins en propre de The Body Shop ont fermé leurs portes au cours du trimestre : désormais, la marque exploite un total de 1068 magasins. 12 franchises ont également fermé, sur un total impressionnant de 1938.

Le groupe a également tenu à signaler un certain nombre d'améliorations sur ses engagements éthiques : "Au-delà des chiffres, nous avons continué à avancer dans le domaine du développement durable, dans le cadre de notre engagement pour des pratiques commerciales durables et éthiques. Les émissions de dioxyde de carbone de Natura sont en-deçà de nos plafonds trimestriels. Avec près de 6 millions de signatures à ce jour, The Body Shop est sur le point de réaliser son objectif de 8 millions de signatures sur sa pétition mondiale, en partenariat avec Cruelty Free International, pour mettre un terme définitif à l'expérimentation animale, à l'échelle de la planète".

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

ParfumsCosmétiquesEsthétismeBien-êtreBeauté - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER