×
Publicités
Publié le
1 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La maketplace B2B américaine Faire s’implante en Europe

Publié le
1 oct. 2021

Sur les six derniers mois, Faire, la place de marché américaine BtoB qui met en relation les marques et les points de vente, s’est implantée plutôt discrètement en France, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et dans une quinzaine d’autres pays européens, entrant en concurrence avec des acteurs comme la société française Ankorstore.


La plateforme B2B Faire arrive en France - Reteurs


Fondée en 2017 outre-Atlantique par Max Rhodes, Marcelo Cortes, Jeffrey Kolovson et Daniele Perito, Faire fait figure de poids lourd dans ce secteur. En juin dernier, la société, qui compte notamment à son capital les fonds d’investissement Lightspeed Venture Partners, Khosla Ventures ou Sequoia Capital, a opéré un nouveau tour de table de 260 millions de dollars. Une opération qui valoriserait la société à près de 7 milliards de dollars. Un montant stratosphérique pour une entreprise de moins de cinq ans. 

Faire, qui revendique fédérer 30.000 marques (dont 1.000 marques françaises telles que Armor Lux ou Samo Paris) et 250.000 distributeurs, arrive donc, comme le modèle économique le veut, en Europe avec des propositions commerciales alléchantes pour des marques et des détaillants voulant développer leurs activités. "Il y a la livraison gratuite, les frais de port de douanes et les retours gratuits. Mais aussi les conditions de paiement à 60 jours, et même une offre à 90 jours jusqu'au 10 octobre", indique Olivier Buffon, directeur international de Faire depuis juin.

Cet ancien directeur des zones Amériques et EMEA de Airbnb Experiences précise que la plateforme Faire totaliserait déjà 150 millions de dollars de ventes annualisées en Europe depuis son lancement, des ventes sur lesquelles la plateforme prend des commissions. "Un système qui aligne les intérêts de tout le monde", selon Olivier Buffon.

Faire emploie 600 personnes et compte des bureaux aux Etats-Unis, au Canada, au Brésil et depuis peu à Londres. Et en s’implantant en Europe, la plateforme poursuit son développement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com