×
Publicités

La marketplace Ankorstore initie son salon en ligne

Publié le
3 sept. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alors que, confrontés aux contraintes sanitaires, la plupart des salons physiques accélèrent leur transformation vers des solutions digitales, certains acteurs du digital veulent aussi faire preuve de leurs atouts en cette rentrée.


La première édition des Lift Days se déroule du 3 au 6 septembre - DR



Ainsi débute ce 3 septembre, le Lift Days. Imaginé par la jeune place de marché B2B Ankorstore lancée en 2019, ce rendez-vous s'adresse aux détaillants multimarques français et européens afin de leur présenter l'offre de quelque 1.500 marques de décoration mais aussi de produits de lifestyle ainsi que des marques de prêt-à-porter et d'accessoires. On retrouvera ainsi des acteurs comme Faguo, Papier Tigre, Sunnylife, Kalyos, Paprcuts, Mojipower, Polaroid, Respire, Chilly’s Bottle, Gift Label...

Et clairement le rendez-vous digital, qui dure jusqu'au 6 septembre, veut s'établir comme une alternative en l'absence des habituels salons physiques de ce début de mois comme Maison & Objet ou le Who's Next.

"Nous apportons une solution pratique dans ce contexte, explique Pierre-Louis Lacoste cofondateur de la place de marché et ex-country manager d’Etsy France. Nous avons lancé l'activité en France, en Allemagne, en Espagne, en Belgique, en Hollande. C'est l'opportunité pour les détaillants et les marques d'entrer en contact. La différence c'est que sur les salons, les marques proposaient la saison d'après. Là elles proposent les collections futures mais aussi les actuelles. Les détaillants peuvent faire leurs achats pour le pic de la fin d'année".

Concrètement, comment vont fonctionner ces Lift Days? Le rendez-vous est gratuit. Pour donner ce côté événementiel des présentations de marques et des webinars, comme par exemple "Comment choisir sa stratégie multicanal", seront proposés sur la plateforme durant l'évènement. Mais pour les relations commerciales, l'intérêt de l'équipe d'Ankorstore étant de séduire le plus grand nombre de détaillants européens, les relations passeront par la plateforme. Et pour attirer les acteurs de toutes tailles, un minimum de commande est fixé à 100 euros. Les discussions en "Live" seront ainsi disponibles. Surtout, l'équipe de la place de marché B2B, table sur l'évènement pour mettre en avant son concept.

Car c'est sur le front des conditions qu'Ankorstore veut se démarquer des acteurs digitaux  déjà existants depuis plusieurs années sur le marché. La société, qui s'appuie aussi sur l'expertise de Mathieu Alengrin, ex-chef ingénieur de Vestiaire Collective, Nicolas d’Audiffret et Nicolas Cohen, fondateurs de la place de marché dédiée à la seconde main A Little Market, a développé une approche qui a séduit les investisseurs  (parmi lesquels le fonds Aglaé Venture du groupe Arnault). Concrètement elle prend une position d'intermédiaire en proposant des factures centralisées, des commandes franco de port multimarques au-delà de 300 euros. Mais surtout la structure prend en charge les délais de paiements et la relation avec les multimarques sur ce point : une approche lourde pour la jeune entreprise mais qui doit, selon ses fondateurs, lui permettre de convaincre nombre de marques de la rejoindre.


Cette première édition des Lift Days leur permettra de jauger leur potentiel dans une période délicate pour le commerce multimarques. De nouvelles éditions sont déjà en réflexion au cours de l'année


,
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com