La marque Aesther Ekme à la conquête de l’Europe

Aesther Ekme, un nom qui tire son origine des sacs en bandoulière portés par les Tatars de Crimée (population d’origine turque aujourd’hui disséminée dans les pays d’Europe de l’Est), est aujourd'hui repris par la créatrice Stephane Park, Brésilienne née à Sao Paulo installée à Paris. Après s'être lancée au Danemark, elle entre sur de nouveaux marchés en Europe.


Aesther Ekme, collection hiver

Diplômée de la Parsons School de New York, la créatrice lance sa carrière aux côtés d’Alexander Wang aux accessoires, obtient le premier prix du Coach Handbag Competition en 2012 avant de réfléchir au lancement de sa propre marque. Ajoutant à ses diplômes un Master à l’Académie Royale des Beaux Arts au Danemark, Stephane Park voit ses créations exposées au Heart (Herning Contemporay Museum of Art) en 2014 aux côtés d’Alexander McQueen et Vivienne Westwood, avant de finalement dévoiler sa marque deux ans plus tard.
 
Celle-ci revendique des créations intemporelles et sans excès, recherchant en permanence l’équilibre entre esthétique et fonctionnalité ; la créatrice mise sur le « no detail », des zips invisibles, l'absence de boucles et l'utilisation de fermetures magnétiques, l’une des marques de fabrique de la marque.
 
D’abord lancée au Danemark, la marque affiche aujourd’hui une vingtaine de revendeurs dont Matches en Angleterre, Ssense au Canada, Isetan au Japon et Boon the Shop en Corée du Sud. Une stratégie visant les grands magasins et multimarques de luxe qui s’invite sur le marché français depuis cette saison avec l’arrivée de la marque en exclusivité au Printemps.
 
Pour l’hiver 2020, Aesther Ekme doublera ses points de vente avec en ligne de mire le marché européen où la marque fera son apparition en Russie, en Suède, en Suisse, aux Pays-Bas, en Autriche et en Belgique, le marché brésilien s’ouvrant également en parallèle.  

Avec un positionnement « luxe accessible », sa collection de neuf modèles produite en Turquie va du mini-seau au sac à dos en passant par le sac cabas et le clutch, et affiche des prix allant de 200 à 585 euros, les modèles étant tous fabriqués à partir de cuir d’agneau.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresBusinessCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER