×

La marque anglaise Regatta reste tonique sur le marché de l'outdoor

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 8 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Si le marché de l'habillement britannique est en souffrance, certains acteurs s'en sortent mieux que d'autres. Ainsi, le spécialiste de l’outdoor Regatta vient de publier ses comptes pour l'exercice 2018/19 clos 31 janvier dernier et ils sont plutôt encourageants.


Collection capsule de Regatta avec Kimberley Walsh


Le chiffre d’affaires de l’entreprise est passé de 183,3 millions de livres (213,2 millions d’euros) l’an dernier à 198,2 millions de livres (230,33 millions d’euros) cette année, tandis que l’Ebitda a bondi de 14,6 millions de livres (16,97 millions d’euros) à 20,3 millions de livres (23,59 millions d’euros). Le bénéfice net est quant à lui passé de 11,1 millions de livres (12,90 millions d’euros) il y a un an à 17 millions de livres (19,76 millions d’euros) cette année. Preuve de son expansion, Regatta a embauché 230 salariés sur la période.

Dirigée par Keith Black, l’entreprise s'est fait une spécialité des vêtements d’outdoor avec un positionnement accessible. Et si la technicité prime, le style compte également comme en témoigne la collection capsule avec l’ex-chanteuse de Girls Aloud, Kimberley Walsh, sortie récemment.

Le groupe est aussi à la tête des labels Craghoppers, Hawkshead et Dare2b. Ses deux principales sources de revenus sont les marques Regatta et Dare2b, bien implantée sur le segment du vêtement de sports de montagne. A l’international, l’entreprise est présente notamment aux Pays-Bas, en France, en Allemagne, en Espagne, en Pologne, en Amérique, en Chine et au Bangladesh.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com