×
6 942
Fashion Jobs
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Marketing et Relation Client H/F
CDI · LIEUSAINT
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur /Manutentionnaire PAP
CDI · PARIS
GIVENCHY SA
CDI - Responsable Gestion de Production Pret-A-Porter Femme (H/F)
CDI · PARIS
PRADA GROUP
in-Store CRM Flagship h / f
CDI · PARIS
J.M.WESTON
Responsable Ressources Humaines
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
E-Store And CRM Manager Junior H/F
CDI · SAINT-DENIS
DCM JENNYFER
Responsable Acquisition
CDI · SAINT-OUEN
ALEXEIN CONSEIL
CRM Specialist
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable de Production Luxe Orliweb H/F
CDI · PARIS
ALEXEIN CONSEIL
Manager de l'Identité Visuelle et Visuel Merchandising
CDI · MARSEILLE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable de Stock Flagship Luxe (H/F)
CDI · PARIS
ALEXEIN CONSEIL
Chef de Produit/Acheteur - Chaussures Homme
CDI · MARSEILLE
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Expérience Client Digital (H/F)
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Clienteling (H/F)
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Strasbourg
CDI · STRASBOURG
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Paris
CDI · PARIS
BLUE BOX
Responsable Approvisionnement Retail H/F
CDI · L'UNION
TEDDY SMITH
Directeur Comptable H/F
CDI · L'UNION
GROUPE GPE
Gestionnaire de Stocks H/F CDI
CDI · MONTREUIL
BA&SH
Directeur·Rice E-Commerce F/H
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · MARSEILLE
ZARA FRANCE
Analyse Compensation & Benefits
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
10 juin 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La marque bretonne Momo le Homard récupère l'usage du n° 29 (Finistère)

Par
AFP
Publié le
10 juin 2011

BREST, 10 juin 2011 (AFP) - Les boutiques bretonnes Momo le Homard peuvent à nouveau utiliser le "29", numéro du département du Finistère, confisqué depuis 2006 par un concurrent au pays basque qui l'avait déposé, a-t-on appris vendredi 10 juin auprès de leur gérant.

Momo le Homard
Boutique Momo le Homard à rennes

Après cinq ans de procédure, la cour d'appel de Toulouse a finalement donné raison à la petite entreprise brestoise, estimant que Bil Toki, la marque qui commercialise avec succès des "tee shirts" imprimés "64", avait déposé le "29" pour bloquer le marché sans faire un usage sérieux du nombre.

"Il nous a fallu tout ce temps pour en arriver là. Il ne devrait pas être nécessaire d'aller devant les tribunaux. Ca devrait être logique de pouvoir utiliser le +29+ dans le Finistère", a déclaré Erwan Guiziou, patron de la société, joint par l'AFP.

Créée en 2004, Momo le Homard, qui emploie cinq personnes et possède deux boutiques à Quimper et Rennes, avait dû retirer 8.000 tee shirts de la vente, a-t-il précisé.

"Cette histoire nous a plombé. Notre société ne réalise que 200.000 euros de chiffre d'affaires et nous avons mis toutes nos forces dans la bataille", a-t-il ajouté, en précisant que la procédure "très pénalisante" avait coûté 40.000 euros.

A l'origine d'un tee-shirt "64" connaissant un grand succès, Bil Toki avait déposé auprès de l'Institut national de la Propriété industrielle la marque "29", parmi une trentaine d'autres numéros de départements, notamment de la façade atlantique.

L'affaire qui avait ému la pointe bretonne avait décidé le député du Finistère, Christian Ménard (UMP), à déposer une proposition de loi visant à exclure les numéros des départements des signes pouvant être déposés comme marque par des sociétés. Mais cette proposition n'a jamais aboutie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.