×
Publicités
Publié le
27 janv. 2015
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La marque de boutons de manchette Samuel Gassmann sort son premier bijou 

Publié le
27 janv. 2015

Ancien journaliste pour la chaîne Arte, Samuel Gassmann s’associe à sa femme, Donatienne, pour lancer leur marque de boutons de manchette. Une collection de boutons nacrés et argent, déclinés en ligne du jour, du soir, de sport, négligé, d’apparat ou simplement décoratifs.


Présent au dernier salon Tranoï, le duo présentait ses dernières créations, dont la collection « rustique », en croûte de coquillage, et celle « bijoux de famille », en pierres d’apparat, ainsi que leur première alliance « double », un modèle reproduisant un modèle existant déjà à la Renaissance, ayant la particularité de se dédoubler.

Mis au point après plusieurs mois de recherches, le projet a été soutenu par le programme « Worth » de l’IFM – réseau européen visant à faciliter l’innovation à travers des coopérations renforcées entre designers et entreprises, via des actions de coaching, stratégie commerciale…- et par la Fondation Riboud soutenant les métiers d’art.

Un modèle de bague aujourd’hui vendu chez Colette et dont les prix s'échelonnent entre 1 650  et 1 850 euros pour les modèles sertis diamant.

Logé par les Ateliers de Paris (au Viaduc des Arts), l’atelier-showroom Samuel Gassmann fabrique à la main à Paris ses collections de boutons de manchette, vendues dans une vingtaine de points de vente, principalement au Japon où la marque est présente chez Isetan, United Arrows et Arts & Science, à Taïwan, Hong Kong et en Thaïlande.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Mode
sport
Salons