×
Publicités
Publié le
25 août 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La marque suisse On prépare son entrée en Bourse à New York

Publié le
25 août 2021

En faisant entrer Roger Federer à la table de ses actionnaires en 2019, la marque d'équipement de sport suisse On trouvait plus qu'un partenaire financier, une égérie et un expert pour développer de nouvelles catégories de produits. Bien sûr, le quarantenaire, vingt fois vainqueur de tournois du Grand Chelem, a prêté son image et son talent pour présenter la chaussure de tennis Roger Pro plus tôt cette saison. Mais la marque peut aussi s'appuyer sur cette légende encore active du tennis pour séduire les sportifs... et les investisseurs.


On Holding



L'équipe de direction a ainsi décidé de tester cet automne le pouvoir d'attraction financier de la marque fondée en 2010 à Zurich, en Suisse, par Olivier Bernhard, David Allemann et Caspar Coppetti. Evoqué en mai dernier, le projet d'entrer en Bourse aux États-Unis a été confirmé lundi soir Outre-Atlantique par On Holding AG.

La société a en outre révélé que ses ventes avaient bondi de 85% au cours du semestre clos le 30 juin par rapport à la même période l'an dernier. Des éléments forcément intéressants étant donné que les Suisses ont toujours été discrets sur leurs performances.

Tout juste savait-on que, selon Reuters, la société était évaluée à près de 2 milliards de dollars après son dernier tour de financement. La société américaine de capital-risque Stripes détient 12,4% des actions ordinaires de la société, selon les documents déposés.

Le label On a déclaré qu'il n'avait pas encore fixé les conditions de son offre. Goldman Sachs & Co, Morgan Stanley et J.P. Morgan figurent parmi les souscripteurs de l'offre. La société a déclaré qu'elle serait cotée à la Bourse de New York sous l'intitulé "ONON".

Des sources ont déclaré à Reuters en avril que la société pourrait chercher à obtenir une évaluation comprise entre 4 et 6 milliards de dollars lors de son introduction en Bourse.

Pour le semestre clos le 30 juin, le chiffre d'affaires a bondi à 315,5 millions de francs suisses (294 millions d'euros), contre 170,9 millions de francs suisses un an plus tôt, a indiqué la société.

Dans le détail, ses ventes en direct ont progressé de 57% à plus de 115 millions de francs suisses, alors que ses ventes en gros on plus que doublé (+105%) à 200 millions de francs suisses. Sa marge brute atteint, selon les chiffres diffusés, 39,3% sur la période. Elle a également déclaré un bénéfice net de 3,8 millions de francs suisses, contre une perte de 33,1 millions de francs suisses un an plus tôt.

On, imaginée par des ingénieurs et sportifs de haut niveau, s'est fait un nom avec ses chaussures de course proposant des innovations. C'est là l'un des arguments forts de la société pour séduire les investisseurs, au-delà de la performance globale du secteur de la course à pied et des sports de pleine nature. Elle a su créer l'adhésion de ses clients et s'est positionnée comme une marque innovante. Elle a ainsi présenté son concept de chaussures recyclables et disponibles par abonnement l'an dernier.

Présente dans 25 pays et étant proposée dans plus de 25.000 points de vente, On veut s'appuyer sur son entrée en Bourse pour accélérer sa croissance et ses projets. Séduira-t-elle les investisseurs? La réponse devrait intervenir entre la fin septembre et la mi-octobre.


 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com