×
Publié le
6 janv. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La mode au cinéma : tête d'affiche au musée du textile de Cholet

Publié le
6 janv. 2008

En mettant au diapason deux industries du rêve, Cholet prouve que la mode tient l’un des rôles les plus importants, si ce n’est le premier, au cinéma. Jusqu’au 31 janvier, son musée du textile présente une trentaine de costumes et près de quatre-vingts gouaches originales de créateurs dont le style a paré le septième Art avec "La mode fait son cinéma".


Projet film sur la Belle époque par Minon
Photo : J. Attard/Art's Talent

Témoin privilégié d’une société et de ses mœurs, cette exposition n’est pas une première. 100 000 visiteurs ont déjà pu admirer la folle audace de la mode pour le grand écran à Honfleur l’été dernier.

Immortalisées sur le papier dès le début du XXe siècle, les tenues sont d’abord pensées par Minon et Choubrac au musée choletais. Une dizaine d’esquisses signées de Freddy Wittop, Jacques Fonteray ou Yvonne Sassinot de Nesle nous replongent dans "The big street", "Barbarella", "Borsalino" ou "L’Amant" pour n’en citer que quelques-uns.

Robe de Mireille Darc dans "Le retour du grand blond cŕéée par Guy Laroche - Photo : J. Attard/Art's Talent

Et du dessin à la caméra, il n’y a qu’un pas. Celui des grands noms de la mode dont on découvre trente-trois créations. Perles de l’exposition, les robes d’Audrey Hepburn imaginée par Hubert de Givenchy et de Gloria Swanson dessinée par Coco Chanel ; mais aussi le fruit de duos emblématiques de la mode et du ciména comme Guy Laroche et Mireille Darc dans "Le retour du grand blond", Balenciaga et Romy Schneider dans "La piscine", Gigi Lepage et Catherine Deneuve dans "Le petit Poucet".

Pour les cinéphiles les plus jeunes, la robe créée par Philippe Guillotel pour Monica Belluci dans "Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre" ainsi que le manteau en velours et l’écharpe rayée en laine de Harry Potter s’exposent au musée du textile de Cholet qui démontre que la mode et ses artifices deviennent essentielles au cinéma. De quoi former dans l’esprit de chacun des associations devenues mythiques – ou en proie de le devenir – dans l’imaginaire collectif.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com