×
Publié le
2 sept. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La mode collaborative : une solution aux budgets de la rentrée

Publié le
2 sept. 2015

L’étude de CCM Benchmark pour Le Journal Des Femmes et Secrets de Commode révèle que 27 % des femmes ont acheté des vêtements d’occasion pour la rentrée et, plus encore, ce sont 40 % des couples avec enfants qui achètent en seconde main pour faire face à la rentrée.

Cette période semble être idéale pour se faire rencontrer l’offre et la demande des vêtements d’occasion. 

Le vide-dressing a la cote - Secrets de commode


La mode d’occasion est une alternative choisie par 38 % des acheteuses et 37 % des vendeuses. C’est aussi à 18 % une démarche écologique et responsable pour les acheteuses.

En effet, beaucoup de femmes souhaitent faire le tri pour la rentrée pour pouvoir acheter de nouveaux vêtements. La première raison évoquée pour se débarrasser d’un produit est la lassitude envers celui-ci, après la taille qui ne convient plus, ensuite l’usure et en dernier critère le fait que le produit soit démodé. Dans 60 % des cas, les vendeuses réutilisent la somme collectée par la revente de leurs vêtements dans l’habillement.

Quant aux acheteuses, les motivations sont nombreuses. En premier lieu, à 66 %, c’est l’occasion de faire de bonnes affaires qui les poussent à avoir recours à la mode collaborative. Ensuite, à 45 %, la possibilité de s’offrir des marques qu’elles ne peuvent pas acheter dans le circuit traditionnel. Enfin, à 33 %, ce moyen de consommation est une nécessité afin de respecter leur budget.

Acheteurs et vendeurs y trouvent leurs avantages pour respecter ou augmenter leur budget à ce moment de l’année.

Les déstockages traditionnels sont encore les leaders sur le marché puisque 58 % des acheteuses vont dans les dépôts-ventes ou vide-dressings physiques, mais Internet est devenu le 2ème canal d’achat favori.

Au premier rang, les sites de petites annonces généralistes comme Le Bon Coin et eBay, suivis par les sites spécialisés dans la mode d’occasion fréquentés par 20 % des acheteuses et 15 % des vendeuses.

Ce nouveau moyen de consommation séduit de plus en plus. Ce que confirme l’étude puisque 19 % des interrogés répondent qu’ils prévoient d’y avoir de plus en plus recours cette année.

Le sondage a été effectué auprès de 1 082 personnes représentatives de la population française au mois d’août dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com