×
5 741
Fashion Jobs
Publié le
30 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La mode durable de Stella Mc Cartney adopte le mycélium

Publié le
30 mai 2022

La créatrice britannique, Stella McCartney met de nouveau l’écoresponsabilité au centre de ses préoccupations. Elle dévoile de nouvelles options végétales avec le lancement du sac Frayme Mylo, conçu à partir de mycélium: une structure semblable à la racine de champignons. Ce premier drop sera mis à la vente à partir du 1er juillet, en édition limitée (numéroté entre 1 et 100).


sac Frayme Mylo (disponible dès le 1er juillet 2022) - Stella McCartney


En 2021, la maison Hermès avait revisité son sac Victoria en Sylvania (sorti en 1997), composé en partie de mycélium (fibres de champignons) et de cuir de veau. Pour ce projet, la griffe française avait collaboré avec la start-up MycoWorks et a fait appel à sa technologie brevetée Fine Mycelium. Le sac avait été présenté lors de la collection automne-hiver 2021.

Balenciaga avait pris la même initiative lors de son défilé automne-hiver 2022-2023, au Parc des Expositions du Bourget. La griffe présentait un manteau long, en cuir alternatif, conçu également à partir de mycélium.

Du côté de Stella McCartney, Il s’agirait du premier modèle au monde en Mylo, 100% végétalien et biosourcé. Il est fabriqué à partir de matières fongiques, renouvelables et régénératrices. En revanche, il n’est pas sans plastique. Le mycélium utilise moins d'eau et de terre, et il émet moins de gaz à effet de serre que l'élevage des animaux.

Le Frayme Mylo est fabriqué à la main par des artisans italiens, en partenariat avec Bolt Threads, la société états-unienne d’innovations matérielles, à l’occasion de sa dernière campagne estivale, intitulée Fashion Fungi. "La mise sur le marché du tout premier sac de luxe, fabriqué à partir de Mylo est une étape importante pour les consommateurs consciencieux, l'industrie des biomatériaux et l'avenir de la mode de luxe", a indiqué Dan Widmaier, le fondateur et PDG de Bolt Threads.

Face à la perte de la biodiversité, la griffe militante revendique ce cuir alternatif Mylo comme une solution face à la pollution engendrée par l’industrie textile. "Le mycélium pousse dans un laboratoire en deux semaines seulement, avec des ingrédients naturels et en ayant uniquement recours à l’énergie verte", a précisé Stella McCartney. 


Sac Frayme Mylo (disponible dès le 1er juillet 2022) - Stella McCartney


Depuis sa création en 2001, la marque éponyme ne manque pas d’initiatives. En 2019, Stella McCartney collabore avec Adidas et lance les premiers vêtements fabriqués avec la technologie NuCycl d’Evrnu: des fibres renouvelables permettant de régénérer à plusieurs reprises des vêtements usés. En 2020, le label a commencé à utiliser de l'élasthanne recyclé pour ses jeans et des lentilles bio pour concevoir ses collections de lunettes.

Durant cette même année, la griffe avait annoncé une nouvelle innovation durable en combinant les sous-vêtements et les maillots de bain, afin de permettre aux femmes de porter plus de pièces, tout en achetant moins. "Nous avons créé Stellawear en utilisant deux matériaux écologiques: Econyl, un nylon fabriqué à partir de filets de pêche et de déchets d'usine, et Roica V550, un élasthanne certifié Cradle to Cradle, non toxique qui se décompose en toute sécurité à la fin de sa vie, sans libérer de produits chimiques nocifs. Nos matériaux sont résistants à l'eau salée, sans danger et résistants aux UV", a souligné la marque dans un communiqué.

L’an dernier, la créatrice avait également innové la première fourrure végétale bio, conçue à partir de maïs et de polyester.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com