×
Publié le
12 mai 2020
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La mode est la grande perdante du confinement, selon Eurostat

Publié le
12 mai 2020

Dressant chaque mois le panorama de l'activité européenne de la vente au détail, l'organisme de statistique Eurostat vient de livrer son bilan du mois de mars, faisant part de la plus forte chute jamais enregistrée depuis 20 ans que cet indice existe. Soit un recul de 9,2% par rapport à la même période l'an passé, tous secteurs confondus, alors que le confinement n'a débuté qu'en milieu ou fin de mois selon les pays.


Pixabay


En raison des mesures de restriction prises pour limiter la propagation du coronavirus, ces chiffres renferment des situations contrastées selon les domaines : l'alimentaire (+8,3%) a sorti son épingle du jeu, tandis que le secteur mode a plongé.

L'univers habillement-textile-chaussure a ainsi vu ses ventes reculer de 41,7 % en mars sur le Vieux Continent par rapport à mars 2019. Soit la plus forte baisse, tandis que les secteurs du mobilier et du matériel électrique (-15,6%) ou de l'informatique et des livres (-14,3%) ont par exemple un peu mieux résisté.

Si l'on observe le repli des ventes au détail selon les pays d'Europe, il apparaît que la France a été le marché le plus touché en mars (-16%), juste devant la Slovénie (-15,1%) et la Bulgarie (-14,6%). L'Allemagne (-3,1%) et le Royaume-Uni (-4%) limitent la casse, alors que de petites progressions ont même été enregistrées en Hongrie (+3,5%), en Roumanie (+3,1%) et en Irlande (+3%).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com