×
Publié le
14 déc. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La mode française craint une défection de la part du gouvernement

Publié le
14 déc. 2016

Alors que le projet de la loi de finances pour 2017 doit être voté d'ici à la fin de l'année, le secteur de la mode s’inquiète. Créé en 1984, le Défi (Comité de Développement et de Promotion de l’Habillement), qui donne une aide concrète et sans filtres au made in France depuis des années, se voit imposer par le gouvernement un plafond de son budget depuis 2011. Paradoxe, il se voit privé de ressources qui lui sont allouées directement par les entreprises françaises de l’habillement via une taxe affectée !

Wanda Nylon est l'un des labels soutenus par le Défi - © PixelFormula


Grâce au soutien d’un groupe de députés éclairés, la Commission des Finances a voté le mois dernier un amendement afin que le plafond imposé au budget du Défi remonte au moins au niveau de 2012. Or, d’après les informations qui circulent, le gouvernement serait sur le point de déposer un amendement pour annuler le vote des députés en première lecture concernant le relèvement de ce plafond.

Dans une ultime tentative pour convaincre les pouvoirs publics, les présidents des principales instances de la mode française, dont la Fédération française de la Couture et celle du prêt à porter féminin, ont adressé une lettre au Premier ministre Bernard Cazeneuve pour leur faire part de leur inquiétude.

« L’Assemblée Nationale a adopté, en première lecture du projet de Loi de Finance, un amendement sur lequel Bercy souhaite revenir, mettant en péril les capacités de soutien de cette filière économique dynamique pour la France et ses régions », soulignent-ils, en demandant au Premier ministre d’intervenir en leur faveur.

La position du gouvernement apparaît étonnante, alors qu’il vient de témoigner haut et fort son soutien en faveur de la filière de la mode française et de ses institutions. Le 6 décembre dernier, les ministères de la Culture et de la communication et de l'Economie et des finances assuraient en effet la promotion du tout premier Forum de la mode.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com