×
Publicités

La mode française solidaire du personnel hospitalier

Publié le
20 mars 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Face à la pandémie du Covid-19, la solidarité se met en place. Les industriels de la beauté et du textile ont depuis lundi 15 mars réorganisé leurs chaînes de production afin de produire du gel hydroalcoolique pour les uns, des masques de protection pour les autres. Jour après jour, le nombre d'unités s'impliquant dans l'effort collectif augmente.


Zadig & Voltaire va reverser 20 % des montants des ventes de sa dernière collection - Zadig & Voltaire



Mais les marques de mode françaises, dont l'activité ne s'exerce plus qu'en ligne sur le territoire national (et dans d'autres pays du globe soumis également à des mesures de confinement), ne sont pas en reste. Sézane a dès mercredi annoncé à ses clientes reverser 10 % de ses ventes au fonds d'aide d'urgence mis en place pour la Fondation des hôpitaux de France. Dans cette crise, le dévouement des personnels soignants est mis en avant et des habitants de l'Hexagone confinés applaudissent chaque soir à leur fenêtre pour leur rendre hommage.

Les dons réalisés auprès du fonds d'aide d'urgence permettent d'apporter des ressources complémentaires aux équipes soignantes. Ba&Sh a ainsi annoncé reverser 25 % du montant des ventes réalisées sur son site marchand durant les deux prochaines semaines.

"L’humain étant au cœur de nos priorités et ce depuis notre création, il nous était difficile de garder notre dispositif e-commerce sans en faire bénéficier les services de santé qui s’exposent chaque jour pour nous soigner et nous protéger", ont expliqué à leurs clientes les fondatrices Barbara Boccara et Sharon Krief. Et de préciser : "Nous ne comptons pas nous arrêter là et nous réfléchissons d’ores et déjà à mettre en place d’autres dispositifs solidaires."

Autre marque française qui a annoncé reverser 20 % des ventes réalisées sur sa nouvelle collection à la Fondation des hôpitaux de France : Zadig & Voltaire. "Il nous semble primordial de soutenir le travail de la Fondation des hôpitaux de Paris et de France qui aide concrètement tout le personnel soignant dans son quotidien et l'accomplissement de ses missions. Aujourd'hui, plus que jamais, il faut s'aimer et s'entraider", a expliqué dans un message Cecilia Bönström, la directrice artistique de la marque fondée par Thierry Gillier.

La jeune marque de cosmétiques Horace va elle aussi donner 10 % du montant de ses ventes à la fondation.

L'Italie, touchée avant la France, voit aussi son industrie de la mode et du luxe s'impliquer. Le groupe Kering, qui possède notamment les griffes transalpines Gucci et Bottega Veneta, avait annoncé verser deux millions d'euros il y a quelques jours.

Versace, Miuccia Prada, Giorgio Armani, Moncler, Sergio Rossi, Dolce & Gabbana ou Trussardi soutiennent et financent des institutions médicales, les soignants ainsi que des organismes de recherche pour trouver un vaccin contre le virus.

Aux Etats-Unis, qui commencent à prendre la mesure du danger, les groupes annoncent aussi des initiatives. Plusieurs marques, comme les labels cosmétiques Billie, Haus Laboratories ou la griffe pointue Pyer Moss, s'organisent et réalisent des dons ou dédient une part de leurs ventes pour soutenir des associations, en particulier les banques alimentaires. Les dirigeants de Nike, Phil Knight, Mark Parker, John Donahoe, leurs femmes, la fondation Nike et le groupe déclarent faire don de 15 millions de dollars à différentes associations, notamment de l'Oregon.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com