×
Publicités
Publié le
23 mai 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La mode islamique, délicate et assumée, défile à l’Arab Fashion Week

Publié le
23 mai 2017

Jeune styliste d’origine britannique, Zoe Eckett a présenté sa collection de mode islamique le 18 mai dernier, lors de l’Arab Fashion Week de Dubaï. Une collection délicate et féminine, loin de préjugés.


Défilé Eckett Couture à l'Arab Fashion Week - DR


Soumise à de nombreuses critiques ces dernières années, la mode islamique n’a cessé de se développer. Selon le Conseil de la mode islamique et du design de Dubaï, ce marché pourrait atteindre les 445 milliards d’euros d’ici quelques années.

Cette tendance vestimentaire composée de hijabs, voiles couvrant les cheveux des femmes, et abayas, vêtements portés au-dessus de sa tenue par les femmes musulmanes, vise à concilier valeurs religieuses et mode. Une tendance reprise dernièrement par les marques occidentales.

Uniqlo, Marks & Spencer ou encore Dolce & Gabbana se sont lancés sur ce marché, provoquant en France de nombreuses indignations et polémiques, certains y voyant le renforcement d'une expression communautariste. L'analyse de Zoe Eckett, qui a choisi de s'intéresser à cette mode, est tout autre. Née en Angleterre, la jeune designer explique : « Chaque été, je voyais de nombreux touristes venus des pays arabes, j’ai été impressionnée par leur élégance et leur style. Je suis alors partie à Dubaï et j’ai lancé ma marque Eckett Couture pour proposer ma vision de la mode islamique ».


Défilé Eckett Couture le 18 mai dernier - DR


Depuis un an, la styliste élabore des collections mixant valeurs traditionnelles et modernité, vendues sur son e-shop et dans sa première boutique ouverte à Dubaï. Les silhouettes qui ont défilé lors de l’Arab Fashion Week ont montré une style délicat et assumé.

Les looks aux couleurs pastel se sont enchaînés, rehaussés de fines broderies dessinant des fleurs sur des pantalons et des robes fluides en soie, tout en légèreté. Les cheveux sont parfois recouverts d'un voile léger. Une partie du show a dévoilé un univers plus traditionnel mais néanmoins emprunt de modernité dans la coupe. Pendant la dizaine de minutes du défilé, la mode islamique s'est exposée avec féminité.

Jacob Abrian, fondateur de l’Arab Fashion Week, est lui aussi convaincu du potentiel du marché de la mode islamique et voit plus loin : « Je pense que ces vêtements ne sont pas réservés aux femmes musulmanes. Ils peuvent être vendus partout dans le monde. Une Anglaise, une Russe ou même une Italienne peut porter ces tenues », affirme-t-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com