×
6 840
Fashion Jobs
PAGE PERSONNEL
Coordinateur Transport H/F
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
CCLD RECRUTEMENT
Managers Des Ventes Avignon (84) H/F
CDI · AVIGNON
PVH CORP.
Finance Controller Wholesale (M/F/X) Tommy Hilfiger - Calvin Klein
CDI · PARIS
JAQK
Responsable Marketing et Digital
CDI · MARCQ-EN-BARŒUL
POLÈNE
Producteur de Contenu Visuel/ Chef de Projet Production de Contenu Visuel
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Amoa (H/F)
CDI · SIGNES
CELIO
Responsable Achat H/F
CDI · SAINT-OUEN
TEDDY SMITH
Directeur Adv France H/F
CDI · L'UNION
BLEU LIBELLULE
Responsable Merchandising F/H/n
CDI · GALLARGUES-LE-MONTUEUX
A LA SOURCE...
Pilote de Ligne de Production (H/F)
CDI · PAU
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Région de Toulouse
CDI · TOULOUSE
BLEU LIBELLULE
Chef.fe de Produits Développement F/H/n
CDI · MONTPELLIER
VIANOVA
Consultant(e) Influence
CDI · PARIS
HERMES MAROQUINERIE
CDI - Responsable du Développement Commercial Maroquinerie Homme & Voyage (H/F)
CDI · PANTIN
MICHAEL PAGE
Controlling Manager - Secteur Des Médias H/F
CDI · PARIS
EDEN PARK
Directeur de l'Offre (H/F)
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Chef de Produit (H/F)
CDI · SAINT-OUEN
PASSION BEAUTÉ
Chargé(e) de Projets E-Commerce (Animation du Site & E-CRM)
CDI · FONTENAY-SOUS-BOIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Contenus Publicitaires
CDI · PARIS
EMINENCE SAS
Acheteur H/F
CDI · AIMARGUES
YUJ YOGA STUDIO
Chargé(e) Commercial(e) et Administration Des Ventes
CDI · PARIS
HUREL
Acheteur Junior / Service Production Textile (H/F)
CDI · PARIS
Publié le
14 déc. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La mode italienne vise un chiffre d’affaires de 82 milliards d’euros en 2021

Publié le
14 déc. 2021

L’industrie de la mode italienne voit le bout du tunnel. Selon les derniers chiffres publiés par la Chambre nationale de la mode italienne (CNMI), le chiffre d’affaires du secteur, incluant textile, habillement, accessoires, bijoux et beauté, est attendu à 82,85 milliards d’euros en 2021, en progression de 20,5% sur un an. Mais il reste encore en dessous de son niveau de 2019, où il avait atteint 90,2 milliards, chutant de 23,8%.


Le président de la Camera della Moda Carlo Capasa - CNMI


"Nous avons récupéré seize milliards depuis la pandémie, mais il nous en manque encore huit", constate le président de l’organe transalpin, Carlo Capasa, lors d’une conférence, lundi, pour présenter le programme de la Fashion Week milanaise de janvier.

Le marché italien, qui a enregistré de fortes croissances au premier et deuxième trimestres (+24% sur le semestre), est en train de se stabiliser, enregistrant une nette décélération entre juillet et septembre, puisque la progression des ventes au troisième trimestre 2021 n’a été que de 8,6% par rapport à la même période un an plus tôt.

La même tendance se reflète dans les ventes à l’international avec un boom au premier semestre et un ralentissement au troisième trimestre. Néanmoins, les exportations de la mode italienne flirtent à nouveau avec leur niveau élevé d’avant la pandémie. Ainsi en 2021, l’export devrait augmenter de 21% à 67,9 milliards d’euros, selon les prévisions de la Camera della Moda. En 2019, il avait atteint 71,5 milliards, avant de chuter de 21,5% l’année suivante en raison du Covid.
 
Sur les neuf premiers mois de l’année, les exportations du made in Italy ont crû de 15,7% vers les 27 pays de l’Union européenne et de 18,2% dans le reste du monde. En particulier, elles se sont envolées de 55,2% vers la Chine, de 31,2% vers les Etats-Unis et de 20,6% vers la Russie.
 
Parallèlement, les importations s’inscrivent en baisse de 2,7%, "en grande partie à cause des difficultés logistiques et d’approvisionnement des pays extra-européens (-13,2%) et en particulier de la Chine et des pays de l’Asie orientale (-13,2%), qui ont touché aussi les approvisionnement des marchés italiens", souligne l’étude, en notant qu’à l’inverse, les importations en provenance des pays européens vers la péninsule ont progressé de 12,7%.
 
"Pour 2021, les importations vers l’Italie sont attendues à 34,7 milliards d’euros contre 39,2 milliards en 2019. Elle se sont donc réduites de 5 milliards d’euros, non seulement à cause des problèmes d'approvisionnement en matières premières en Asie et dans le reste du monde, mais aussi parce que de plus en plus de productions textiles sont réalisées en Italie", estime Carlo Capasa.

Résultat, seul le solde positif de la balance commerciale, attendu à 33,2 milliards d’euros, devrait rejoindre et dépasser en 2021 le niveau de 2019, année où il avait atteint 32,2 milliards d’euros.
 
"La mode représente le deuxième secteur industriel de l'Italie. Elle emploie près de 600.000 personnes et autant de manière indirecte à travers le commerce et le tertiaire. Presque toutes les grandes maisons internationales produisent leurs collections auprès de nos artisans", rappelle le président de la Chambre de la mode transalpine, soulignant une fois de plus le dynamisme et le rôle joué par l’industrie italienne au niveau européen.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com