×
5 295
Fashion Jobs
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Direction Generale Operationnelle H/F
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Responsable Financier (F/H)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
SINTEL RECRUTEMENT
Chef de Produit Senior PAP Femme Luxe (H/F)
CDI · PARIS
ANOV EXECUTIVE CHANTILLY
Responsable Marketing Catégorie Beauté (H/F)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
ANOV EXECUTIVE CHANTILLY
Responsable Commercial Catégorie Gastronomie, Alcool et Confiserie (H/F)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
BALMAIN
Responsable Achats Matières Premières - PAP Produits Finis H/F
CDI · PARIS
LACOSTE
CDI - Global Paid Search Manager F/H
CDI · PARIS
BY MARIE
E-Shop Manager
CDI · PARIS
PIERRE HARDY
Chef de Projet E-Commerce
CDI · PARIS
CELINE
Coordinateur(Trice) de Collection PAP Homme
CDI · PARIS
THE FRANKIE SHOP
Executive / Project Coordinator Assistant
CDI · PARIS
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager Vente H/F
CDI · NICE
TIKAMOON
Responsable Showroom/Store Manager (F/H)
CDI · PARIS
LEVI STRAUSS & CO
Responsable Paie CDI
CDI · PARIS
GROUPE ETAM
Responsable RH Réseau Etam H/F
CDI · CLICHY
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Chef de Produit F/H
CDI · LES HERBIERS
FRANCK PROVOST
Juriste Immobilier H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
FRANCK PROVOST
Chef(fe) de Projet Acquisition / Traffic Manager H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
LA BRUNE ET LA BLONDE
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
JULES
Chef de Projet Climat et Biodiversité (H/F)
CDI · ROUBAIX
PANDORA
Retail Training Manager
CDI · COURBEVOIE
Publicités
Par
AFP
Publié le
15 janv. 2014
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La mode masculine démarre à Paris avec Valentino, Carven et Raf Simons

Par
AFP
Publié le
15 janv. 2014

PARIS, 15 jan 2014 (AFP) - Après Milan, les défilés homme pour l'hiver prochain ont démarré mercredi à Paris, avec de multiples versions du costume chez Valentino et Carven, et la collection créée par Raf Simons avec l'artiste Sterling Ruby.

Défilé Raf Simons et Ruby Sterling automne-hiver 14. Photo : AFP/François Guillot.


Raf Simons and Sterling Ruby
Le couturier belge, par ailleurs directeur artistique de Dior, et l'artiste américain sont amis de longue date et avaient déjà travaillé ensemble, notamment dans une boutique de Tokyo. Cette fois, ils ont co-signé une collection.

On pouvait s'attendre à du conceptuel. En fait, les coupes, urbaines, sont assez classiques et très justes. Les créateurs présentent toute une panoplie de manteaux, parka, blouson (etc), portés sur des pantalons près du corps. Les chaussures ne passeraient pas inaperçues dans la rue: montantes, énormes et pour certaines aux couleurs vives, très 80's.

Cette collection est aussi "arty". Les premiers manteaux semblent porter des collages, des pièces géométriques de couleur, des photos de stalactiques, des paysages. Des ensembles chemise-pantalon font penser au tie and dye; à moins qu'ils aient été recouverts de jets de peinture orange puis bleu, puis violet etc.Dernières pièces du défilé: des bandes rectangulaires colorées viennent moderniser les classiques trenchs et manteaux poil de chameau.

Défilé Valentino homme automne-hiver 14. Photo: AFP.


Valentino ou la couture au service de la mode masculine
Les mannequins ont défilé sur des kilims, ces tapis orientaux très colorés aux formes géométriques. Motifs que l'on retrouve, comme un reflet, sur plusieurs manteaux ou vestes, mais dans des couleurs plus hivernales avec gris et beige. Les manteaux Valentino, en cachemire, créés dans les ateliers de la maison, se portent oversize, pour un confort maximum.

Les deux créateurs Maria Grazia Chiuri et Pierpaolo Piccioli, qui ont été très applaudis, notamment par l'acteur Will Smith, au premier rang, donnent l'impression de pouvoir interpréter le costume à l'infini. Il se porte avec de grosses baskets blanches. Tout en reprenant les très classiques rayures tennis, un costume bleu marine prend une allure très décontractée avec une coupe-pyjama: les épaules tombent, la veste se ferme avec quatre boutons jusqu'en bas du cou. Un autre costume porte des motifs camouflage. D'autres pièces retiennent encore l'attention: une longue cape très élégante, une combinaison pétrole près du corps, un blouson rock qui mixe cuir et longs poils bruns.

Les créateurs se sont appuyés une nouvelle fois sur leurs ateliers. Chez Valentino, la couture n'est "jamais exhibée mais toujours évidente aux yeux de ceux qui savent et veulent savoir", souligne la maison dans une note aux invités.

Carven homme automne-hiver 14. Photo: AFP.


Carven dépareille le costume
Guillaume Henry a imaginé "l'homme Carven en balade, la nuit", dans une ambiance "Chicago, dans les années 30 ou 40". Les mannequins défilent autour de deux billards, dans des looks sombres et "twistés": "On dépareille le costume", explique le styliste. Un blouson casual est ainsi porté avec un pantalon à pince. Pour éviter une silhouette trop sérieuse, on met des chaussures à semelles épaisses, très modernes. Les vestes de costume sont plus courtes que les classiques, tout comme les pantalons qui s'arrêtent souvent à la cheville. Guillaume Henry parle de "proportions perchées", "moins agressives".

Le créateur ose le costume en velours. Le duffle-coat est un incontournable du vestiaire pour l'hiver prochain, chez Carven comme dans plusieurs autres maisons. Et si la plupart des looks sont unis, Carven propose aussi de l'écossais, déjà beaucoup vu sur les podiums milanais. Enfin, quelques pièces portent un imprimé assez enfantin, comme des graffitis en noir et blanc, qui rajeunit avec succès l'ensemble.

Walter Van Beirendonck en couleurs et rayures
Le styliste belge inclassable, l'un des "Six d'Anvers", la géniale promotion 1981 de l'Académie royale des Beaux-Arts avec Ann Demeulemeester et Dries Van Noten, reste fidèle à son style "art wear" très coloré, toujours déjanté et à l'avant -garde. Les rayures larges s'imposent sur les vestes et les pantalons, parfois remplacés par des leggings de ville aux motifs géométriques. Pour lutter contre le froid, Van Beirendonck propose de superposer éventuellement un bermuda en fourrure.

Présentée à la Maison des Métallos, haut-lieu du syndicalisme français, la collection automne-hiver, sous le signe de la lutte contre le racisme, remet en scène le poncho et surtout - et encore! - le duffle-coat. Van Beirendonck le déstructure légèrement en le transformant en cape. Côté accessoires, les baskets hautes se décorent de mâchoires de crocodiles et le styliste belge et barbu propose de nouveaux couvre-chefs en feutre, reprenant la forme du casque de soldat.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.