×
Publié le
31 mars 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La naissance de Yoox Net-A-Porter Group ouvre une nouvelle ère 

Publié le
31 mars 2015

Avec la fusion entre Yoox et Net-A-Porter, les maisons de luxe vont-elles finalement comprendre l’importance fondamentale du numérique ? Il y a fort à parier ! La naissance du « plus grand magasin de luxe du monde », comme l’a défini la fondatrice et présidente exécutive de Net-A-Porter, Natalie Massenet, ne va pas manquer de bousculer la donne.

Le nouvel e-shop géant Yoox Net-A-Porter Group va en effet transformer le rêve en réalité en offrant aux griffes « la plus grande vitrine interactive au niveau global », pour reprendre les mots de Natalie Massenet, avec 2 millions de clients.

Le siège de Yoox à Bologne


Quel chemin parcouru depuis la création de l’italien Yoox et de Net-A Porter, filiale du groupe suisse Richemont, tous deux nés en 2000. « A l’époque, aucune maison de mode ne voulait aller sur le Web. Cela a été très dur de les convaincre », racontait le patron de Yoox, Federico Marchetti, lors de la cotation en Bourse de son entreprise en 2009.

« En 15 ans, depuis leur fondation, nos deux sociétés ont créé un marché, transformé le secteur, et avec leur fusion vont s’ouvrir de nouvelles perspectives de croissance », déclare-t-il aujourd’hui.

Selon une récente enquête de McKinsey, le numérique sera amené à prendre de plus en plus d’importance assez rapidement dans le secteur de la mode et du luxe, et en particulier les sites e-commerce multimarques. Ces derniers sont destinés en effet à gagner davantage de parts de marché par rapport aux boutiques virtuelles monomarques, qui ont un potentiel de croissance plus limité, selon cette étude.

Il revient donc aux marques de luxe de trouver le juste équilibre entre les différents réseaux retail, wholesale, physique et virtuel, l’objectif étant d’intercepter de nouveaux clients aux quatre coins de la planète sans pour autant trop s’exposer et perdre en exclusivité. Une question qui se pose avec la dimension de nouveaux acteurs, tel Yoox Net-A-Porter Group, le chiffre d'affaires combiné des deux entreprises atteignant aujourd’hui 1,3 milliard d'euros.

Une autre question se pose par rapport à l’activité monomarque de Yoox. Au-delà de ses trois boutiques multimarques yoox.com, thecorner.com et shoescribe.com, le site italien gère aussi des e-boutiques monomarques pour le compte de 37 marques, activité pesant 27,2 % sur ses ventes totales.
 
En 2012 a vu le jour notamment une joint-venture avec le colosse du luxe français Kering, qui a abouti au lancement de sept e-shops (Alexandermcqueen.com, Balenciaga.com, Bottegaveneta.com, Ysl.com, Sergiorossi.com et Stellamccartney.com, Brioni.com).

Qu’en sera-t-il de cet accord compte tenu de la présence du groupe Richemont dans la future entité Yoox Net-A-Porter Group à hauteur de 50 % ? 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com